Quelque chose coince avec le gymnase d’Échallens

InfrastructuresL’achat du terrain n’est pas finalisé. L’intervention de services cantonaux serait en cause.

La parcelle située à l'Ouest du bourg, qui devrait accueillir le futur gymnase d'Echallens.

La parcelle située à l'Ouest du bourg, qui devrait accueillir le futur gymnase d'Echallens. Image: Chantal Dervey - archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Mais qu’est-ce qu’il se passe avec le projet de gymnase?» Conseiller communal à Échallens, Pascal Udry s’est inquiété lors de la dernière séance de l’organe délibérant. «Nous avons accepté de vendre la parcelle au Canton en octobre 2017, le Grand Conseil a accepté de l’acheter en mai 2018 et, à ce qu’il paraît, l’argent n’a toujours pas été versé.» Un retard d’autant plus malvenu que la Commune a de grosses dépenses prévues à court terme. «C’est malheureusement exact», lui a répondu le syndic Jean-Paul Nicoulin, visiblement mal à l’aise et limité dans ses possibilités d’explications. «Des services cantonaux remettent en cause certains aspects du projet. Nous avons déjà eu plusieurs séances à ce sujet.»

Le projet semblait pourtant être sur les rails, la mise à disposition d’une partie des classes était annoncée pour la rentrée 2021. Ces discussions supplémentaires expliquent sans doute le report de la séance de la commission du Grand Conseil chargée d’examiner le crédit d’études. «Nous avons appris cette annulation dix jours auparavant et sans justificatif», s’étonne Anne-Laure Botteron. La députée Verte d’Échallens a déposé une question écrite au Conseil d’État à ce sujet. «Un moyen de mettre la pression pour que le sujet ne soit pas mis sous le tapis.»

Président de la Commission des finances du Grand Conseil et député du Gros-de-Vaud, Alexandre Berthoud s’étonne lui aussi de la situation: «Un tel report de séance est assez inhabituel. Je peux comprendre que des éléments causent des retards, mais cela n’explique pas pourquoi l’achat de la parcelle n’est pas finalisé. Elle est en effet idéalement située, notamment à proximité de la ligne du Lausanne-Échallens-Bercher, qui trouverait là un flux de voyageurs inverse à celui des pendulaires.»

Contacté jeudi, le Canton se veut rassurant. «La planification suit son cours dans l’objectif de l’implantation d’un gymnase à Échallens», affirme le délégué à la communication du Département des finances Olivier Dessimoz. Lequel reste évasif sur les causes de ces atermoiements. «Comme pour tout grand projet, au fil de l’avancement, des éléments nouveaux viennent se greffer sur les études en cours.»

Créé: 01.02.2019, 07h45

Articles en relation

Un gymnase poussera au milieu des champs

Echallens Le législatif d’Echallens a accepté mercredi de vendre une parcelle au Canton. L’ouverture du premier gymnase campagnard est espérée pour août 2021. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.