Qui s'installera dans l'ancienne préfecture de Cully?

PatrimoineL’administration pourrait emménager dans l’ancienne préfecture et libérer l’espace pour la création d’appartements

Avant d'abriter la préfecture, le bâtiment de la rue du Temple était la

Avant d'abriter la préfecture, le bâtiment de la rue du Temple était la "maison d'école" de Cully. Image: Pierre Lo Tulzo - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À Cully, c’est le jeu de dominos. La préfecture vient de rejoindre l’Office des poursuites du district de Lavaux-Oron dans le bâtiment du chemin de Versailles 6, à côté de la poste. Ce dernier abritait autrefois le Registre foncier, ou avant lui l’Office des impôts, fermé en 2014. Ce regroupement laisse quasi vide le bâtiment historique du vieux bourg. Seul le Centre médico-social (CMS) y demeure actuellement. Il fera ses cartons à la fin de l’été. «Le CMS déménagera à l’Hôpital de Lavaux d’ici au 31 août, a communiqué le syndic, Jean-Pierre Haenni, lors de la dernière séance du Conseil communal de Bourg-en-Lavaux, lundi. L’idée, encore en réflexion, est de monter toute l’administration à la préfecture. On a calculé, cela semble possible.» En fait, la surface de ces locaux est légèrement supérieure à celle du bâtiment administratif et des bureaux de la Maison Jaune additionnés, explique le syndic.

Une autre raison justifierait ce déplacement dans le vieux bourg. Construite vers 1830, l’ancienne préfecture était à la base la «maison d’école» de Cully – son parking en est l’ancien préau. Ses hauts plafonds et les dimensions de ses pièces la rendent difficilement aménageable autrement qu’en bureaux. En revanche, la Municipalité a estimé que l’on pourrait créer quatre appartements dans l’ancienne BCV où est actuellement installée l’administration. Ou même que l’on pourrait remplacer ce bâtiment construit en 1987, qui ne fait pas la gloire patrimoniale du bourg. La Maison Jaune, elle, restera le lieu d’accueil privilégié de la Commune. (24 heures)

Créé: 25.05.2019, 09h53

Articles en relation

Malgré la grogne, l’État biffe deux offices d’impôt

Administration Les guichets de Morges et de Payerne fermeront à la fin du mois, comme d’autres avant eux. Les élus locaux sont amers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.