Saint-Sulpice pourrait gagner 7% de population

UrbanismeLesté de 48 oppositions, un projet de quartier de 340 habitants vient d’être présenté aux élus.

Par rapport au projet architectural dévoilé en 2016, les bâtiments ont désormais perdu un étage.

Par rapport au projet architectural dévoilé en 2016, les bâtiments ont désormais perdu un étage. Image: RDR (Richter Dahl Rocha et associés)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un dossier aussi attendu que chaudement débattu à Saint-Sulpice depuis quelques années. Le quartier Sus le Jordil avait été dévoilé une première fois en 2016 à l’issue d’un concours d’architecture. Il aura fallu attendre plus de trois ans pour que son plan d’affectation (PA) soit soumis, la semaine dernière, au Conseil communal.

Les élus devront se prononcer sur ce projet de 184 logements répartis en 9 bâtiments, qui pourraient accueillir jusqu’à 340 habitants, le tout sur un vaste terrain au cœur du village. Pour Saint-Sulpice, qui comptait un peu plus de 4600 habitants fin 2018, cela représenterait une croissance de plus de 7% de la population.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (infographie: Isabelle Caudullo)

Mis à l’enquête à l’été 2019, le plan d’affectation n’a pas manqué d’attirer son lot d’oppositions, 48 au total, avec au cœur des craintes, celle d’une densification excessive. Et pourtant, dans le préavis soumis aux élus, la Municipalité assure qu’elle n’a pas ménagé ses effort pour la garder sous contrôle. Lors d’un premier examen du dossier, en 2017, les services du Canton ont en effet estimé que le projet était en dessous des exigences de densité pour ce périmètre, selon la 4e adaptation du Plan directeur cantonal (PDCn). «C’est d’assez haute lutte que nous nous sommes opposés à ce diktat du Canton», a relaté Pierre-Yves Brandt, municipal en charge de l’Aménagement du territoire, face au Conseil communal.

Une zone verdure

Au final, la solution trouvée implique un subtil jeu de chiffres. Une partie du terrain a en effet été affectée en zone de verdure et sera vierge de construction. Les secteurs construits atteindront quant à eux la densité requise par le Canton. Pris dans son ensemble, le terrain maintiendra ainsi à peu près la densité qui était initialement proposée par la Municipalité. «Ce cas de figure existe ailleurs», précise Pierre-Yves Brandt, assurant qu’il ne s’agit pas d’une exception accordée à Saint-Sulpice.

Au-delà de la densification, le quartier Sus le Jordil suscite bien d’autres critiques, comme l’a montré un premier débat au Conseil communal. À l’instar des opposants, des élus s’inquiètent en particulier du surplus de trafic et de la pression sur les infrastructures. De son côté, la Municipalité estime que le réseau routier, les places de stationnement ou encore les écoles notamment pourront absorber l’accroissement de population. «Si le préavis est adopté, nous devrons sans doute nous attendre à des recours et à un référendum», admet déjà Pierre-Yves Brandt.

Créé: 18.02.2020, 06h56

Articles en relation

Bientôt des appartements abordables à Saint-Sulpice

Immobilier Un promoteur veut construire aux Jordils les premiers logements accessibles aux bas et moyens revenus sur le territoire communal. Plus...

Saint-Sulpice questionne son usage de la voiture

Circulation La Municipalité lance une consultation pour apaiser le trafic au centre. Mais le renoncement à la voiture ne semble pas au programme des habitants. Plus...

Le syndic de Saint-Sulpice a été éjecté de son parti

Ouest lausannois L’Association Saint-Sulpice Ensemble invoque un manque de collaboration et de respect pour expliquer la décision votée lundi. L'élu ne commente pas. Plus...

Les projets d’antennes fleurissent à Saint-Sulpice

Téléphonie Le village pourrait accueillir un mât de 25 m et un autre de 35 m. Un sondage avait épinglé la mauvaise réception mobile en 2017. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.