Au Flon, restos et cours de cuisine cohabiteront avec les Hells Angels

LausanneMobimo dénonce tous les baux de deux bâtiments pour accueillir le premier Eataly de Suisse en 2019. Ceux qui font «l’âme du quartier» seront relogés.

Marc Pointet, directeur romand de Mobimo, devant les Jumeaux, qui seront rénovés.

Marc Pointet, directeur romand de Mobimo, devant les Jumeaux, qui seront rénovés. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On pensait le propriétaire du Flon revenu des chantiers pharaoniques, après la construction des Pépinières en 2014, qui abritent notamment le BCV Concert Hall, un bowling, une discothèque et des restaurants. C’était méconnaître la soif de rénovation qui anime la société Mobimo. Son prochain défi: transformer les deux bâtiments des Jumeaux, qui n’ont pratiquement pas changé depuis 1900, en un complexe commercial d’ici à 2019 (lire ci-contre).

Sur la huitantaine de locataires qui occupent actuellement les lieux, seulement une poignée d’entre eux se verront proposer un relogement dans le quartier: les artistes, les artisans et les musiciens. «Ils ont toujours fait partie du quartier. Ils en sont l’esprit. Ils représentent une grande partie de l’ADN du Flon», estime Marc Pointet, le directeur romand de Mobimo.

Garder les Hells Angels

Une vingtaine de personnes sont concernées par l’offre de Mobimo – qui va résilier tous les baux en une seule fois, puisque les bâtiments seront entièrement rénovés – de les recaser au Flon. «Ce ne sont pas les surfaces qui manquent, assure Marc Pointet. Près de la moitié des locaux sont des dépôts depuis plus de trente ans. Certains sont devenus, par la suite, des ateliers d’artistes plasticiens, photographes et musiciens.»

Il y a aussi ceux qui font l’âme du Flon, comme la Galerie Port Franc, qui se verra proposer une surface dans le bâtiment encore utilisée par la boutique de seconde main Picpus. C’est également le cas des emblématiques Hells Angels, qui occupent près de 300 mètres carrés en sous-sol dans l’un des bâtiments des Jumeaux. Marc Pointet: «Ils ne sont ni artistes ni musiciens, mais nous voulons absolument les garder! Déjà parce qu’ils amènent une certaine forme de sécurité, mais aussi parce que j’aime cette idée d’un quartier qui réunit sur un même site une crèche-garderie et des bikers. C’est cela, l’énergie du Flon.»

Et puis il y a ceux qui devront faire leurs cartons, comme le magasin de motos FMC au rez-de-chaussée de la rue de Genève 19. «Ce genre de commerce n’a plus de raison d’être au rez-de-chaussée de ces bâtiments, principalement à cause des futurs travaux de la rue de Genève pour le tram, mais également parce que ce sont des activités qui ne correspondent plus aux programmes d’affectation, ainsi qu’à la vie actuelle d’un quartier au centre-ville», explique le patron de Mobimo.

Les offres de relogement seront faites individuellement à chacun des locataires. Marc Pointet affirme qu’elles seront «à peu près» équivalentes à leurs loyers actuels. Il se donne toute l’année 2016 pour régler tous les dossiers au cas par cas. (24 heures)

Créé: 15.01.2016, 06h49

Le concept d’Eataly est de réunir marché, restaurants et cours de cuisine. Ici, l’enseigne de São Paulo. (Image: BRAZIL PHOTO PRESS)

Lausanne comme New York, Tokyo ou Munich

Les 3700 mètres carrés, une fois la rénovation des Jumeaux réalisée pour environ 30 millions de francs, seront dévolus à des surfaces commerciales et à des bureaux. Qui n’abriteront en réalité qu’une seule enseigne: Eataly. «C’est une marque qui cartonne à New York, à Tokyo, à Munich, à Dubaï et bientôt à Londres. Ce sera la première enseigne du genre en Suisse. C’est très important de nous assurer une telle exclusivité, alors que le monde commercial qui nous entoure est en perpétuel mouvement», se réjouit Marc Pointet. Eataly? Un concept qui réunit tous les aliments italiens sous un même toit comme au marché, tous produits localement, où il est aussi possible de manger et de prendre des cours de cuisine. Fondée en 2004, Eataly a ouvert son premier point de vente à Turin. Elle en compte aujourd’hui douze en Italie. Son plus grand magasin, à Rome, fait 17'000 mètres carrés. Eataly s’implantera à Paris en 2018, dans le quartier du Marais, avec l’aide des Galeries Lafayette.

A Lausanne, il est encore trop tôt pour faire chauffer les pâtes! Si la procédure suit son cours normalement, les travaux pourraient commencer au Flon au plus tard au début de 2018. Il s’agira notamment d’assainir les deux bâtiments d’un point de vue énergétique et de les relier par une verrière, qui formera une cour intérieure. Eataly devrait générer 100 nouvelles places de travail en 2019.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.