Un crédit crucial pour réunir le Mudac et le Musée de l'Elysée

Plateforme 10Le Grand Conseil devra voter une dépense de 51,7 millions de francs pour finaliser la mue culturelle du site ferroviaire. La part cantonale d'un projet à plus de 100 millions.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le chantier du futur Musée cantonal des beaux-arts avance bon train, à deux pas de la gare de Lausanne. Et déjà arrive à point la seconde étape de Plateforme 10, anciennement baptisé Pôle muséal. Le Grand Conseil votera bientôt un crédit de construction de 51,7 millions de francs destiné au bâtiment qui abritera le Musée de l'Elysée et le Musée de design et d'arts appliqués contemporains (Mudac). Ses contours épurés, imaginés par le bureau d'architectes portugais Aires Mateus, ont été présentés en octobre 2015.

Il s'agit là de la part cantonale d'un projet devisé globalement à plus de 100 millions de francs, études comprises. Ils s'ajoutent aux 84 millions de francs qu'aura coûtés le nouveau MCBA.

La Ville de Lausanne doit participer à ce nouveau chapitre à hauteur de 20,5 millions de francs. La Loterie Romande a déjà officialisé un don de 10 millions de francs et la Fondation Leenaards, de 5 millions. «Il nous reste à trouver 25 millions d'ici 2020 auprès de partenaires privés», indique le conseiller d'Etat Pascal Broulis, président du comité de pilotage de Plateforme 10. Ces hypothétiques 25 millions viendront alors en déduction des 51,7 millions de francs libérés par les députés. L'inauguration du nouvel écrin est prévue pour 2021.

«Cette étape est cruciale car elle clôt pour ainsi dire l'entier des demandes de moyens financiers pour Plateforme 10», relève Pascal Broulis. En effet, le crédit de 51,7 millions est la partie la plus importante d'un «paquet» présenté lundi aux députés et à la presse. Autre morceau de choix: un crédit de 11,6 millions de francs pour remodeler les voies d'accès au site – notamment le cheminement de mobilité douce – et façonner ses aménagements extérieurs. Cette enveloppe servira notamment à financer la mise en valeur de la plaque tournante ferroviaire et des traces historiques des anciennes halles CFF aux locomotives.

Le paquet comprend encore un crédit de 100'000 francs pour étudier la réhabilitation de la Maison de l'Elysée, après le déménagement de l'institution, ainsi qu'un autre du même montant pour la transformation du poste directeur appartenant aux CFF. Située au bord des voies, cette tour de contrôle et ses consoles électroniques seront obsolètes lorsque le pôle muséal sera inauguré. D'ici 2026, les CFF s'en sépareront alors au profit du Canton, qui donnera au lieu une nouvelle vocation culturelle à définir, en partenariat avec la Fondation Culture du Bâti (CUB).

Pour finir, les députés devront encore voter la création de trois fondations de droit public, une par institution (MCBA, Mudac, Elysée), afin d'uniformiser leur statut. (24 heures)

Créé: 14.02.2017, 10h20

Articles en relation

Le Pôle muséal touche le gros lot: 10 millions

Lausanne La Loterie Romande soutient la seconde étape du projet Plateforme 10, qui doit accueillir le Musée de l’Elysée et le Mudac. Plus...

Le Pôle Muséal se transforme en «Plateforme10»

Communication Le nouveau nom de la future réunion des trois musées lausannois sur le site de la gare s’accompagne d’une identité visuelle modulable, déclinée par le graphiste Régis Tosetti. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...