Un enfant de Rivaz 2e homme de l'Office fédéral de l'agriculture

ConfédérationJean-Marc Chappuis est nommé sous-directeur de l’OFAG. Il succédera à Dominique Kohli en août.

Jean-Marc Chappuis est actuellement conseiller en politique agricole auprès du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann.

Jean-Marc Chappuis est actuellement conseiller en politique agricole auprès du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le fils d’un vigneron vaudois sera le 2e homme de l’Office fédéral de l’agriculture. Jean-Marc Chappuis, 50 ans, a été nommé à la tête de l’unité de direction Systèmes de connaissances, technologies et affaires internationales. Il succédera à Dominique Kohli, qui prend sa retraite, et siégera au comité de direction de l’OFAG en qualité de sous-directeur dès le 1er août 2018.

Jean-Marc Chappuis a grandi à Rivaz et vit encore aujourd’hui en famille dans la plus petite commune du pays. Fils aîné de l’ancien syndic et vigneron Vincent Chappuis, l’ingénieur agronome EPFZ est au bénéfice d’un doctorat en économie agraire. Il a notamment travaillé sur les AOC et les interprofessions. Des vignes familiales, il se souvient d’y être «beaucoup allé quand on était gamins! C’est mon frère qui a repris le domaine, ma sœur y était prête aussi.»

Engagé au Secrétariat général du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) depuis 2012, il est conseiller en politique agricole auprès du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. Il est également rapporteur pour le compte de l’Office fédéral pour l’approvisionnement économique du pays. Il a assumé diverses tâches à l’OFAG depuis 2001, dans le domaine de la promotion de la qualité et des ventes, et dans celui des marchés et affaires internationales. (24 heures)

Créé: 02.02.2018, 21h27

Articles en relation

La Suisse attend son rapport sur le glyphosate

Agriculture Alors que l'Union européenne se penche sur le sort du pesticide controversé, Berne s'interroge également sur une possible interdiction. Plus...

Plan d'actions pour réduire les pesticides

Agriculture Berne a adopté un plan d'actions proposant 50 mesures pour les pesticides dans l'agriculture, avec le soutien de l'Union suisse des paysans (USP). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.