Une piste cyclable jugée trop dangereuse pour y rouler

LausanneUn cycliste d’abord amendé pour avoir préféré la chaussée a finalement été innocenté.

En bas de l'avenue de la Tour Haldimand, sur le quai de Belgique, une piste partage le trottoir entre cyclistes et piétons.

En bas de l'avenue de la Tour Haldimand, sur le quai de Belgique, une piste partage le trottoir entre cyclistes et piétons. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À vélo, lorsqu’une piste cyclable a été tracée au sol, il est obligatoire de l’emprunter. C’est l’article 46 de la loi sur la circulation routière qui le dit. Une infraction à cette règle est donc punissable. Mais un cycliste lausannois est passé entre les gouttes.

En mai 2019, l’homme descend l’avenue de la Tour-Haldimand et, au moment de s’engager sur les quais d’Ouchy, choisit de ne pas se mettre à rouler dans la piste prévue pour lui. Resté sur la chaussée et pédalant à «une vitesse nettement inférieure à celle autorisée», dit l’ordonnance pénale de la commission de police, le cycliste entre en conflit avec un automobiliste.

L’altercation cause une dénonciation de la police municipale et une ordonnance, contestée par le cycliste. Si la dispute et l’amende qui en découle n’ont que très peu d’intérêt, l’argumentaire développé au sujet de la piste cyclable soulève un problème auquel les vélos sont souvent confrontés.

Difficile cohabitation

L’homme explique en effet– et il a été suivi par la présidente – que cette infrastructure du quai de Belgique n’est pas assez sûre pour qu’on la pratique. Argument retenu: le fait que ce couloir pour deux-roues soit partagé avec les piétons. Pour lui, «tant les piétons qui ne respectent pas la signalisation et marchent donc sur l’entier du trottoir que les utilisateurs des appareils horodateurs» rendent les lieux dangereux.

Interrogée, la Ville concède que la situation n’est pas idéale, mais le mot «dangerosité» n’est pas prononcé. «Nous sommes d’avis qu’il s’agit plutôt d’inconfort lié à une situation conflictuelle entre piétons et cyclistes», dit Florence Germond, municipale socialiste chargée des Finances et de la Mobilité à Lausanne. Elle indique que son délégué vélo a admis, notamment à l’assemblée générale de Pro Vélo, «que la piste sur trottoir du quai de Belgique ne fonctionnait pas à satisfaction et ne correspondait plus à nos pratiques actuelles en matière d’aménagements cyclables». Il l’a dit à la présidente de la Commission de police.

Pour le président de l’ATE Vaud, David Raedler, ce cas pose notamment le problème du «choix de certains des itinéraires par la Ville, qui tente souvent de «créer» des aménagements en ménageant la chèvre et le chou (soit l’automobiliste) – pour finir par empiéter sur les espaces piétons. Il en ressort un conflit piéton-vélo qui est peu souhaitable.»

Au cas par cas

La Ville compte-t-elle supprimer ce type d’aménagement, aussi en place à l’avenue du Théâtre ou encore sur le pont Chauderon? Les deux tracés sont traités séparément. Florence Germond explique que pour «le pont Chauderon, il s’agit d’un cas particulier de trottoir autorisé aux vélos (aménagement non contraignant). Ainsi le cycliste «agile» peut choisir de rester sur la chaussée.» Pour ce qui est du Théâtre, «l’aménagement actuel n’est pas entièrement satisfaisant en raison des gabarits offerts, mais fonctionne car il y a relativement peu de piétons sur ce côté de l’avenue. Un réaménagement se fera dans le cadre du projet de BHNS (ndlr: bus à haut niveau de service) Saint-François - Pully dont nous commençons l’étude cette année.»

La municipale précise encore qu’un cas de partage de l’espace entre piétons et cyclistes fonctionne «à satisfaction»: la tranchée du Languedoc, où 800 piétons et 350 cyclistes passent tous les jours.

Créé: 10.01.2020, 06h42

Articles en relation

Aménagements cyclables autour de la gare

Lausanne Une piste cyclable est en cours réalisation sur les avenues Ruchonnet et de la Gare. Plus...

Les cyclistes se la coulent verte le long des voies CFF

Lausanne La tranchée du Languedoc a été inaugurée ce mercredi. Elle fait partie de la future Voie verte entre Lutry et Saint-Prex. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.