[VIDÉO] Lausanne Lumières et Bô Noël allument le centre-ville

ManifestationsQuinze œuvres brilleront dans la nuit tandis que les petits chalets formeront sept marchés thématiques.

Comment sélectionner une oeuvre pour Lausanne Lumières? Réponse de Julien Finkbeiner, directeur de la manifestation. VIDEO: ALINE ECUYER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il est temps de rallumer Lausanne. À partir de ce mercredi et jusqu’au 31 décembre, le Festival Lausanne Lumières réinvestit façades, arches ou encore toits du centre-ville à travers quinze œuvres.

Pour cette septième édition, l’événement conserve ses grandes lignes, à savoir des œuvres inédites, d’autres qui reviennent, des collaborations avec des festivals lumineux étrangers, des visites guidées ou encore des balades gourmandes, en collaboration avec Bô Noël (lire en encadré). Cette année, la nouveauté résiderait dans l’approche souhaitée par les organisateurs. «Il s’agira de prendre le temps, de flâner pour redécouvrir Lausanne, explique Julien Finkbeiner, directeur de la manifestation. Les œuvres seront davantage immersives et sensorielles, il faudra s’y plonger.»

Les emplacements des différentes œuvres lumineuses.

À ce titre, deux installations solliciteront la vue mais aussi l’ouïe. «Alcove», du studio ENCOR, où lumières, sons et fumée se mélangeront sous les arches du Grand-Pont. Et puis «Street Light Opera» sur la terrasse Jean-Monnet. Une œuvre pensée comme une balade entre les musiciens d’un orchestre symphonique (des lampadaires, en réalité) pour célébrer les 100 ans de l’Orchestre de la Suisse romande.

Au centre battra un cœur

L’objectif est aussi de rapprocher Lausanne Lumières et les marchés de Bô Noël. Présentés conjointement à la presse, les deux événements doivent «faire vivre l’espace public et ainsi contribuer à soutenir le commerce lausannois», souligne le municipal Pierre-Antoine Hildbrand. Ils cohabiteront physiquement dans plusieurs lieux et dialogueront directement sur la thématique du cœur. Pour préparer l’arrivée de l’émission caritative «Cœur à Cœur» de la RTS (15-21 décembre), un immense cœur lumineux investit la place Centrale tandis que l’une des arches du Grand-Pont accueille un Cœurnotzet dans le cadre de Bô Noël.

La collaboration avec l’événement «i Light Singapore» verdira la toiture des TL, à la place de l’Europe, grâce aux herbes folles de «Dancing Grass» tandis qu’un oiseau blanc symbolisera paix et liberté en s’envolant du pont Bessières (en lien avec le Amsterdam Light Festival). «Ce festival est une invitation à rêver et à se faire plaisir», résume Doris Cohen Dumani, présidente de la Fondation pour le commerce lausannois.

Hôtel de Ville sublimé

Les Services industriels réinstallent leur balançoire lumineuse à la place de la Louve mais proposeront aussi un spectacle intitulé «Rêveries lausannoises» sur la façade de l’Hôtel de Ville. «Cette scénographie originale emmènera les spectateurs dans une vision de Lausanne poétique et envoûtante», annonce la Municipalité.

À découvrir trois fois par jour (17h30, 18h30 et 19h30) du 13 au 23 décembre et même cinq fois durant les Nocturnes (20h30 et 21h30 les 14, 19 et 21 décembre). Notons aussi que des images originales d’artistes suisses reconnus seront projetées sur les façades borgnes de certains immeubles jusqu’au 6 janvier.

Le concours Next, dédié aux jeunes talents, n’est pas reconduit. Les œuvres des anciens gagnants seront par contre visibles. «Double jeu» illumine toujours les arcades de l’église Saint-François tandis que «Sfumato», réalisation d’Arthur Blanc et Alexander Wol­h­off, éclairera le passage de l’Hôtel-de-Ville. «Appelés par la présence lumineuse de l’installation, les passants plongent dans un milieu chaleureux où leurs perceptions sont remises en question», préviennent les organisateurs.


Programmation complète sur www.festivallausannelumieres.ch (24 heures)

Créé: 20.11.2018, 18h25

Galerie photo

Lausanne Lumières 2018

Lausanne Lumières 2018 Différentes œuvres de la septième édition de la manifestation, visibles du 21 novembre au 31 décembre 2018.

Sept marchés, un Bô Nouvel-An et quelques nouveautés

Bô Noël revient pour une quatrième édition jusqu’au 31 décembre. Les traditionnels chalets seront répartis en sept marchés thématiques: Saint-François, Pépinet, Palud, Europe, Bel-Air, Cité et Flon. Ils mettront en valeur artistes et artisans locaux, ainsi que leurs créations qui se dégustent, se portent ou se collectionnent. Parmi les nouveautés, le village des enfants prend la direction de la Cité. «Il prend aussi de l’ampleur, précise Florian Schmied, directeur de la manifestation. Des animaux de la ferme investiront l’esplanade de la Cathédrale les mercredis, samedis et dimanches tandis que le Musée historique accueillera des ateliers ou encore des contes.» Autres innovations: le Coeurnotzet dans un Arche du Grand Pont et le 2020, lieu de restauration à Bel-Air en partenariat avec les Jeux olympiques de la jeunesse. Une initiation au curling y sera proposée. Finalement, le Bô Nouvel-An lancé l’an dernier est reconduit. Le 31 décembre, des silent discos auront lieu de 20 h à 2 h sur les places Saint-François, Europe et Bel-Air.

Programmation complète sur
www.bo-noel.ch

Articles en relation

Plein les mirettes avec Lausanne Lumières!

Animation Douze oeuvres vont illuminer la capitale vaudoise jusqu'au 31 décembre, pour la sixième année consécutive. Plus...

Le prochain Bô Noël abandonnera Chauderon

Fêtes Le Marché de Noël de Lausanne a attiré 320'000 personnes. Des améliorations sont prévues pour 2018. Plus...

Lausanne Lumières fait à nouveau briller la ville

Animations Treize œuvres animent le centre-ville pour les fêtes. Nouveauté: un festival off dédié aux jeunes talents. Plus...

Un Bô Noël enchanteur, sauf à la place Chauderon

Lausanne Les chalets du marché ont attiré la foule cette année. Mais la formule n’a pas pris partout. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.