Abordable ou pas, la nouvelle Auberge de Beaulieu?

LausanneLe restaurant de la Ville est censé convenir aux familles mais ne propose pas de plats enfants.

L'établissement vieillot a été remis au goût du jour aux frais de la Commune. Il a rouvert ses portes en mars dernier.

L'établissement vieillot a été remis au goût du jour aux frais de la Commune. Il a rouvert ses portes en mars dernier. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Auberge de Beaulieu reprend vie depuis sa réouverture, il y a quatre mois. L’établissement, entièrement rénové pour 150'000 francs par son propriétaire, la Ville de Lausanne, séduit une nouvelle clientèle.

Des voix s’élèvent pourtant pour critiquer les prix. Une cliente juge par exemple que «27 francs pour des quesadillas au vacherin avec des artichauts et beaucoup de salade, ça m’a paru exagéré». «Ce n’est pas franchement abordable pour tout le monde de venir ici en famille», regrette un père lausannois.

Lorsqu’elles cherchaient un repreneur, les autorités insistaient pourtant sur un point: l’adresse devait être ancrée dans le quartier et accessible pour les familles. Un lieu sans chichi et intergénérationnel, disait-on.

Voyons la carte. L’assiette du jour est à 22 francs. Les plats (hors brunch) oscillent entre 22 et 36 fr. Nulle trace de suggestions pour les enfants.

Qu’en dit la municipale du Logement et de l’Architecture, Natacha Litzistorf, qui s’est attablée plusieurs fois à l’auberge depuis sa réouverture? «Il ne faut pas oublier qu’on est en ville de Lausanne; c’est difficile de faire des prix très abordables. L’auberge est quand même dans la fourchette basse des établissements qui ouvrent en ce moment. Cela dit, je pense qu’il est sans doute possible de faire un effort pour avoir un plat du jour encore dans une fourchette plus basse et une offre plus spécifique pour les enfants. Nous avons prévu de laisser passer l’été et d’évaluer la situation avec l’exploitant après quelques mois, pour avoir le recul nécessaire.» La municipale Verte se félicite de la part belle faite aux produits locaux et de saison et relève que «les gens sont très contents de ce nouveau lieu, surtout ceux du quartier».

«Les plats ne sont pas si chers, sachant qu’on travaille avec de la viande et des légumes suisses, du poisson du lac, des vins bios, etc., réagit George Marchant, l’un des trois associés-gérants. Le plus cher, c’est la féra du lac à 36 francs. Pour moi, c’est correct. Mais on va regarder cette histoire de plats pour enfants. C’est un peu compliqué, parce qu’on veut proposer quelque chose de plus recherché que du jambon-frites. Et le choix est restreint, car on travaille avec des produits frais.» Il indique avoir «plutôt eu des retours positifs. Mais nous sommes ouverts à toutes les remarques en vue de nous améliorer.»

Créé: 15.07.2019, 16h25

Articles en relation

À Lausanne, l’Auberge de Beaulieu a le goût de l’expérimentation

Le coup de fourchette Rénovée par la Ville, la nouvelle Auberge joue sur un mobilier vintage et une cuisine multiculturelle qui doit encore se trouver un style. Plus...

L'Auberge de Beaulieu renaît, méconnaissable

Lausanne L’établissement a fait peau neuve et lance les collaborations avec la Collection de l’art brut. Plus...

Une nouvelle Vaudaire pourrait ouvrir cet été

Lausanne Incendié en 2013, le bistrot de Vidy est mis à l’enquête pour la troisième fois. Reconstruit, il pourra accueillir plus de monde. Plus...

L’Auberge de Beaulieu fera simple et «à la berlinoise»

Lausanne La Ville a choisi un nouvel exploitant pour ce lieu qu’elle veut «accessible et intergénérationnel». Réouverture prévue en mars. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.