Action publicitaire sauvage dans le métro de Lausanne

TransportsUne société a distribué des croissants dans le M1, ce lundi matin, pour faire sa promotion. Sans le feu vert des TL.

La scène s'est déroulée dans une rame du M1, à la station Flon.

La scène s'est déroulée dans une rame du M1, à la station Flon. Image: PATRICK MARTIN - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les passagers du métro M1 se sont vu offrir croissants et boissons ce lundi matin. Cette action publicitaire était menée à l’intérieur même de la rame, à la station Flon. Par une agence de placement et de recrutement, indique Benjamin Rudaz. Le coprésident des Verts lausannois a assisté à la scène et interpellé les TL sur les réseaux sociaux. Étaient-ils au courant?

«Nous n’avons reçu aucune demande de la part d’une quelconque société pour une distribution publicitaire ce jour-là au Flon, répond l’entreprise. De surcroît, il n’est pas autorisé pour des questions de sécurité de faire des actions publicitaires dans nos véhicules (métros et bus).»

Des vérifications en cours

Que risque la société qui a organisé cette distribution sauvage? «Tout dépend de ce qui s’est déroulé, indique Pauline Cernaix, au Service de presse des TL. Des vérifications sont encore en cours pour le clarifier. J’ignore aussi s’il y a déjà eu des cas et les éventuelles conséquences.»

La section vaudoise de l’Association transports et environnement (ATE) s’est fendue le jour même d’un courrier aux TL, leur demandant de préciser leur stratégie publicitaire et les règles en la matière. «Il ne peut être admis que des campagnes de distribution actives se fassent directement dans les véhicules. L’ATE Vaud ne souhaite pas non plus que de telles distributions se fassent en station. Les murs des stations et l’intérieur des véhicules font déjà l’objet d’affichages importants auquel l’usager est confronté.» L’association condamne aussi le fait que des photos ont été prises par la société lors de démarchage commercial, sans le consentement des passagers. Sollicitée par e-mail, cette dernière n’a pas répondu à nos questions.

Créé: 17.02.2020, 19h26

Articles en relation

Le M2 sépare les voyageurs pour accélérer sa cadence

Lausanne Les passagers qui entrent et sortent du métro à la gare le matin aux heures de pointe prendront des chemins séparés. Plus...

Les automobilistes n'en peuvent plus du passage à niveau du M1

Écublens Plus de 1600 personnes ont signé une pétition pour que le trafic au carrefour du Pontet ne soit plus stoppé par le métro. Enterrer la ligne n’est pas à l’ordre du jour. Plus...

Le premier tronçon du métro m3 mis à l'enquête

Lausanne Le canton de Vaud met à l'enquête la première étape du futur métro m3 entre la gare de Lausanne et le Flon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.