Äta amène les saveurs nordiques à Lausanne

Le coup de fourchetteLa nouvelle adresse de l'avenue de Rumine trouve l'équilibre entre dépaysement et tendance «locale».

Camille Colomar Bastanti, gérante, et Quentin Muller, au service.

Camille Colomar Bastanti, gérante, et Quentin Muller, au service. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour ceux qui aiment la cuisine du monde, et qui sont lassés de manger asiatique, libanais ou indien, la cuisine nordique a débarqué à Lausanne. Äta, autrement dit «manger» en suédois, a ouvert ses portes en octobre à l’avenue de Rumine avec de quoi allécher aussi bien les curieux que ceux qui ont déjà voyagé ou vécu à Copenhague, Oslo ou Stockholm.

Au menu, et au sommet de l’originalité, on trouve les très traditionnels smørrebrøds danois, des tartines de pain de seigle légèrement fermenté agrémentés de généreuses garnitures. Plus connu, le gravlax, saumon à la suédoise mariné au sel et au sucre, côtoie d’autres curiosités déclinées en une carte principale, une carte pour le brunch (samedi et dimanche), un plat du jour et même des plats à l’emporter.

Des saveurs nordiques pas trop marquées

Sur le papier, on pouvait craindre que les saveurs nordiques déroutent en étant trop marquées. Il n’en est rien. Les trois sortes de gravlax proposées (en entrée à 22 fr., en plat à 36 fr. et en trio à 39 fr.) jouent plutôt sur les associations de saveurs, avec des marinades aux herbes et épices, à la betterave et cardamome ou à l’aquavit et agrumes, le tout accompagné de sauces plutôt originales elles aussi.

Comme les autres plats, et le décor lui-même, les smørrebrøds (11 à 17 fr. pièce) font honneur au design nordique. Là encore, les saveurs restent sobres, au point que la rémoulade est presque trop timide pour être vraiment danoise. Enfin, la carte du samedi et du dimanche permet de bruncher autrement, avec — en plus des classiques — de très bonnes crêpes norvégiennes à la confiture d’airelles (12.50 fr.), des œufs Bénédicte au saumon (avec salade, 23 fr.) ou encore des escargots à la cannelle suédois (les kanelbullar, 4 fr.).

Äta relève joliment le défi de faire voyager, tout en se limitant à des produits suisses (même le saumon vient des Grisons) préparés «maison». L’escapade et les principes ont toutefois un prix, et même si deux smørrebrøds (pour un total de 30 fr.) caleront la plupart des estomacs, à midi, pour 23 fr., le plat du jour semble un peu léger.

Créé: 22.11.2019, 11h31

L’adresse

Äta

Avenue de Rumine 22, 1005 Lausanne

www.atalausanne.ch

Ouvert tous les jours



Retrouvez nos dernières adresses sur: cdf.24heures.ch

Articles en relation

Une pinte d’habitués qui tient ses promesses

Coup de fourchette À Lausanne, la vénérable Brasserie Saint-Laurent sert une cuisine traditionnelle savoureuse dans une cadre chaleureux. Plus...

Le concept 100% local de l’Auberge du Mont by Steph réjouit les papilles

Le coup de fourchette Le patron Stéphane Goubin privilégie des produits du coin dans de belles assiettes élégantes et travaillées. Plus...

Au Port de Chevroux, le jeune patron mise sur le fait maison

Coup de Fourchette A la tête du restaurant depuis juin 2017, David Barroso affiche volontiers son label sur sa carte. Plus...

Une élégante cuisine de château à l’ombre de l’abbaye de Bonmont

Le coup de fourchette Le restaurant du sélect club de golf de Chéserex est ouvert au grand public. Il vient de recevoir la note de 13 au Gault Millau. Plus...

À Lausanne, l’accent méditerranéen de l’Eligo lui convient bien

Le coup de fourchette Le nouveau chef, Enrico Ferrari, a apporté avec lui la gourmandise italienne dans les cuisines de l’Eligo. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.