L’affaire Légeret sera portée à Strasbourg par Me Jean Lob

Procès Condamné à vie pour le triple meurtre de Vevey qu’il nie avoir commis, F.L. mandate pour un ultime recours un avocat fort de quatre succès devant la Cour européenne des droits de l’homme

Le Palais des Droits de l'Homme, à Strasbourg

Le Palais des Droits de l'Homme, à Strasbourg Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«J’ai accepté de porter son dossier devant la Cour européenne des droits de l’homme parce que sa condamnation, fondée sur des indices et non sur une preuve absolue, apparaît discutable». Me Jean Lob sera l’avocat de la toute dernière chance de F.L., l’homme que plusieurs tribunaux successifs, jusqu’au Tribunal fédéral fin décembre 2011, ont considéré coupable du meurtre de sa mère, d’une amie de celle-ci ainsi que de sa sœur le 24 décembre 2005 à Vevey.

Lâché récemment par Me Assaël, à qui il reprochait de l’avoir mal défendu, F.L. s’était retrouvé seul pour entreprendre cette ultime démarche à Strasbourg. En choisissant Me Jean Lob, il s’adresse à un avocat rompu à l’exercice, et qui a gagné devant la Cour européenne à quatre reprises contre le Tribunal fédéral au cours de sa longue carrière.

«Pour peu qu’il y ait des chances de succès, j’estime qu’il vaut la peine de tenter ce qui peut l’être». L’homme de loi rappelle que «Sous réserve d’une nouvelle révision qu’obtiendra peut-être un jour un confrère, l’affaire est terminée sur le terrain suisse».

Me Lob: «J’ai expliqué à F.L. que les juges de Strasbourg peuvent prendre de trois à cinq ans avant de statuer, que les mesures provisionnelles ne sont accordées qu’exceptionnellement, par exemple lorsqu’il y a un risque de décès, mais que j’essaierai tout de même d’en demander».

Une fois la requête en mains, si la Cour européenne estime qu’il a quelque chance de succès, elle demande généralement au gouvernement suisse de se déterminer. Et que se passe-t-il si le recours est gagné? «La Suisse devra s’incliner. On pourra demander une révision de la procédure, et en principe obtenir un nouveau jugement». (24 heures)

Créé: 27.04.2012, 17h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Le président de La Poste n'échappe pas aux critiques, paru le 18 juin
(Image: Bénédicte) Plus...