Les alarmes ne sonneront pas pour les trains fantôme

PullyLes riverains entre les gares de Pully-Nord et de La Conversion ont reçu une drôle de lettre des CFF.

La ligne entre Lausanne et Puidoux est coupée en raison de travaux d'entretien. Les CFF, eux, évoquent la «densité du trafic ferroviaire».

La ligne entre Lausanne et Puidoux est coupée en raison de travaux d'entretien. Les CFF, eux, évoquent la «densité du trafic ferroviaire». Image: VANESSA CARDOSO - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des riverains de la ligne de chemin de fer entre les gares de Pully-Nord et de La Conversion ont été surpris de recevoir une lettre des CFF leur annonçant en ces termes un changement de pièces sur les voies, du 13 au 17 août: «En raison de la densité du trafic ferroviaire et d’impératifs techniques, ces travaux doivent être réalisés de nuit.»

«Une drôle de lettre»

Le hic, c’est que le chantier de l’été bat son plein sur le rail entre Lausanne et Puidoux et que la circulation des trains est totalement interrompue depuis le 7 juillet.

«Une drôle de lettre, réagit Bernard Trépey, un habitant de Pully. Les gens concernés ont dû se demander quelle mouche a piqué l’auteur pour s’excuser des nuisances provoquées par des travaux nocturnes, avec comme motif la densité du trafic diurne, alors qu’aucun train ne circule sur cette ligne jusqu’au 26 août!».

Le courrier des CFF informe aussi la population que «des alarmes acoustiques retentiront sur ces chantiers». Dispositif évidemment inutile, vu l’absence de circulation.

«Cette lettre illustre le défaut de communication entre les différents services des CFF, ou alors l’utilisation erronée d’un message standard dans lequel on ne modifie que quelques données sans vérifier la totalité du contenu», avance Bernard Trépey.

Excuses des CFF

Le porte-parole des CFF, Jean-Philippe Schmidt, retient la deuxième option. «Il s’agit d’une lettre standard.»

Il confirme qu’il s’agit d’une erreur et que les travaux en question ne nécessiteront pas d’alarme. «Nous comprenons pourquoi cet avis a pu créer une incompréhension et nous nous en excusons.»

Il donne les vraies raisons des travaux effectués de nuit. «Il s’agit de soudages. Ce n’est pas l’exploitation mais bien la nature de ces travaux qui demande qu’ils soient faits de nuit. Le rail doit être à 25 °C. En ce moment, il est à plus de 50 °C la journée.»

Treize mille voyageurs par jour sont touchés par les travaux d’entretien en cours entre Lausanne et Puidoux. L’interruption totale du trafic permet aux CFF de travailler quatre fois plus vite, à savoir en sept semaines. (24 heures)

Créé: 11.08.2018, 10h00

Articles en relation

Les CFF épargnent à 80 vipères les nuisances de leurs travaux

Environnement Des dizaines de serpents ont été prélevés à Lavaux. Ils seront relâchés quand le renouvellement des voies où ils vivent sera terminé. Plus...

Seul le smartphone donne droit à une indemnité

CFF Les habitués de la ligne Lausanne-Berne peuvent prétendre à 100 fr. de dédommagement, mais seulement si leur téléphone est assez moderne Plus...

Lausanne-Puidoux sans voies pendant deux mois

Travaux Dès aujourd’hui et pendant sept semaines, plus aucun train ne circulera sur la ligne. Cartographie d’un chantier où les CFF tentent déjà de travailler sans trop déranger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.