Passer au contenu principal

Un an après la crise, le site de Beaulieu est prêt pour sa mutation

Le grand ménage de la fondation touche à sa fin. La future SA sera entérinée début 2019 et les travaux du théâtre seront lancés au printemps.

Nicolas Gigandet, directeur de la Fondation de Beaulieu, fête son premier anniversaire à son poste. Et l’année écoulée n’a pas dû être de tout repos. Appelé à la rescousse en décembre 2017, il a eu la lourde tâche de gérer le marasme de la fondation. «J’ai effectivement eu beaucoup à faire», dit-il en riant plus qu’en se plaignant.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.