Passer au contenu principal

Anne-Sophie Pic ne regrette pas Chef Cuisine

La chef étoilée réagit à la faillite de la société à l’origine de l’autocuiseur auquel elle avait donné son image.

Chef Cuisine est le nom d'une machine vapeur (bain marie) qui permettait de réchauffer les plats sous-vide réalisés par la chef Anne-Sophie Pic.
Chef Cuisine est le nom d'une machine vapeur (bain marie) qui permettait de réchauffer les plats sous-vide réalisés par la chef Anne-Sophie Pic.
ODILE MEYLAN - A

On devine Anne-Sophie Pic surchargée quelque part derrière des fourneaux, au Beau-Rivage Palace, à Lausanne, ou au restaurant qui porte son nom à Valence. Alors c’est sa directrice de la communication, Caroline Raymond, qui répond pour la chef triplement étoilée après l’annonce de la faillite de la société Nutresia SA, qui commercialisait son autocuiseur Chef Cuisine. «Nous avons fait notre part dans ce projet, nous avons apporté notre expertise et notre savoir-faire en nous investissant en temps et en énergie. Anne-Sophie Pic est désolée pour les clients de Chef Cuisine, qui se retrouvent avec cet appareil sur les bras, mais elle ne regrette pas d’en avoir porté l’image. C’était un beau projet.»

Pour Chef Cuisine, commercialisé par Nutresia en octobre 2015, Anne-Sophie Pic prêtait non seulement son nom et son image, mais elle garantissait la qualité des plats cuisinés. Elle en élaborait les recettes. «Son souhait était véritablement d’apporter sa contribution à ce qui devait être une révolution dans le monde des plats cuisinés. Elle y croyait et elle s’y est engagée à 400%, mais dans ce genre d’aventure très ambitieuse, il n’y a pas de risque zéro, assure Caroline Raymond. Il faut du temps pour asseoir une telle innovation. Il est parfois difficile de changer les comportements alimentaires.»

Reste à savoir si Anne-Sophie Pic poursuivra l’aventure puisque d’autres investisseurs ont la volonté de donner un second souffle, certes plus modeste, à Chef Cuisine. «Elle ne l’aurait pas fait s’il ne s’était agi que d’une question d’image. Mais il est vrai que s’il devait y avoir une prochaine fois, avec la nouvelle équipe de Chef Cuisine ou pour un autre projet, je crois qu’il faudra qu’on lui présente de solides garanties», prévient la directrice de la communication d’Anne-Sophie Pic.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.