Passer au contenu principal

Au CHUV, Michael Schumacher recevra des soins de pointe

Le champion allemand est traité au sein de l'Unité de neuro-rééducation aiguë. Visite du centre, pionnier à l'échelon international.

Certains se réveillent un jour, d’autres pas. Certains ne peuvent même pas bouger un cil mais sont conscients de tout ce qui se passe autour d’eux. Comment poser un diagnostic dans ce contexte? L’approche de ces patients incapables de communiquer est en plein bouleversement. Le défi: déterminer leur niveau de conscience pour décider de la poursuite ou de l’arrêt des soins. Etat végétatif? Conscience minimale? Locked-in syndrome? Une tâche difficile, entre pronostics médicaux incertains et souhaits de la famille… Quelque 43% des diagnostics d’état végétatif seraient erronés, selon une étude belge de 2008.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.