Passer au contenu principal

De l'argent pour soigner l'orgue de Saint-François

Le vénérable instrument subira un gros entretien et une révision. Les élus déboursent 200 000 francs.

Les élus ont unanimement accepté mardi de délier la bourse de la Ville pour choyer le grand orgue de l'église Saint-François.

La PLR Thérèse de Meuron, membre de l'association des concerts de Saint-François a pris la parole pour porter celle de Benjamin Righetti, l'organiste de l'église. «Au risque de paraître prétentieuse, je trouve que ce préavis manque de chaleur humaine», a-t-elle déclaré.

Elle a ensuite lu quelques mots de la part du musicien. Il a notamment écrit qu'il faut parfois «oser nommer l'exceptionnel» quand il existe. Les orgues de Saint-François le sont, pense-t-il. «Cinq claviers exclusivement mécaniques, c'est unique en Suisse», rappelle-t-il.

David Payot, municipal en charge du dossier, a indiqué: «nous renouvelons une infrastructure et remercions ceux qui la font vivre».

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.