Passer au contenu principal

Quand l’art croise les pas des Lausannois

Avec «Objectif gare», l’art se présente dans la rue. Exemple lumineux dans le passage souterrain de Saint-François, avec l’installation de Camille Scherrer.

Les lumières et un air d'accordéon accompagnent les passants dans le passage Saint-François
Les lumières et un air d'accordéon accompagnent les passants dans le passage Saint-François
PATRICK MARTIN

On se croirait dans la salle d’un bal musette. Ou à la fête foraine. En tout cas pas dans le froid passage souterrain de Saint-François à Lausanne. Il y a des dizaines de loupiotes qui s’allument au gré de la densité des passants. Et un petit air d’accordéon en musique de fond. C’est là que la Vaudoise Camille Scherrer a placé son installation artistique, dans le cadre de l’exposition «Objectif gare», parcours artistique urbain censé rapprocher la population du futur Pôle muséal. Quand l’art vient aux Lausannois curieux mais pressés, la rencontre se fait parfois au pas de course.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.