L’association «Chauve pour la bonne cause» a vécu sa première tonte

SolidaritéDes volontaires se sont fait raser la tête pour montrer leur soutien envers les familles touchées de près ou de loin par le cancer.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vous avez peut-être croisé samedi en fin d’après-midi, dans les rues de Lausanne, un groupe de personnes avec le crâne rasé. Quelques minutes plus tôt, ces volontaires se faisaient raser la tête pour montrer leur soutien envers les familles touchées de près ou de loin par la maladie du cancer.

En effet, grâce à ce geste symbolique qui rappelle l’épreuve vécue par les malades qui subissent une chimiothérapie l’association a récolté près de quatre milles francs.

Pour cette première édition, ils étaient sept, de sept à soixante-six ans, à oser la tonte radicale. Chacun leur tour, devant un public d’une trentaine de personnes, ils ont regardé tranquillement leurs cheveux s’amonceler à leur pied.

Parmi eux, Yannick estime que le geste est particulièrement fort venant d’une femme. Sylvie Delacrétaz, 47 ans, s’est décidée dans la nuit de vendredi à samedi. «C’est mon mari qui a été le plus dur à convaincre» déclare-t-elle en contemplant son nouveau profil. (24 heures)

Créé: 02.06.2012, 18h21

Le site de l'association

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...