Les autorités présentent leur vision des tours de Malley

PrillyDe nouvelles illustrations répliquent à celles des opposants au plan de quartier Malley-Gare, en votation communale le 27 novembre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A plus d’un mois de la votation communale sur le plan de quartier Malley-Gare, la guerre des simulations bat son plein à Prilly. Les associations citoyennes opposées à ce projet de développement urbain avaient déjà sorti leur propres images. Elles montraient une certaine vision des tours qui sortiront de terre sur la friche de Malley, si les Prillérans votent oui le 27 novembre prochain. Dans une conférence de presse conjointe, les municipalités de Prilly et de Renens ont décidé de contre-attaquer, en présentant leurs propres simulations.

«Il fallait bien qu’on réagisse!» déclare Alain Gillièron, syndic de Prilly, expliquant qu’il s’agit de ne pas laisser croire à la réalité présentée jusqu’ici par les opposants. Les dessins présentés jeudi figurent ainsi les tours du plan de quartier Malley-Gare au maximum de leur hauteur, soit 77 mètres et 63 mètres, mais aussi, les trois autres tours qui appartiennent, elles, à des plans de quartiers ultérieurs. «Il faut dire que les opposants au plan de quartier Malley-Gare présentent des illustrations où tout le volume des gabarits est rempli, ce qui est trompeur», commente Tinetta Maystre, municipale en charge de l’urbanisme à Renens.

Aspect visuel encore inconnu

Jusqu’ici les autorités à la fois prilléranes et renanaises, toutes deux concernées par le développement de Malley, s’étaient montrées réticentes à produire des simulations précises des tours à venir. Pour Alain Gillièron, cela s’explique par le fait que l’aspect visuel exact des tours et leur utilisation des gabarits fixés par le plan de quartier ne seront connus qu’à l’issue du concours d’architecture. Celui-ci n’interviendra qu’après la votation. «On nous demande pourquoi nous avons tardé à présenter ces illustrations. Nous pensons que ce sont les opposants qui ont fait les choses trop tôt», a-t-il argumenté.

Créé: 13.10.2016, 13h36

Articles en relation

Les opposants à Malley-Gare unissent leurs forces

Prilly Quatre associations défendent le non au plan de quartier qui sera soumis au vote des Prillérans le 27 novembre prochain. Plus...

Malley et son «bouquet de tours» passent leur grand oral

Votation Le 27 novembre, la population de Prilly se prononcera sur l’avenir de la plus grande friche du canton. Un test crucial. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.