Les axes qui font peur aux cyclistes dans l'Ouest lausannois

MobilitéL’Association Transport et Environnement Vaud liste les tronçons dont les aménagements laissent à désirer dans le district. Les améliorer pourrait prendre du temps.

La route de Chavannes est l'un des axes épinglé par l'ATE Vaud dans son état des lieux des aménagements cyclables dans l'Ouest lausannois.

La route de Chavannes est l'un des axes épinglé par l'ATE Vaud dans son état des lieux des aménagements cyclables dans l'Ouest lausannois. Image: David Sanchez/ATE Vaud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans l’Ouest lausannois, les cyclistes ont de quoi avoir la trouille sur certains tronçons routiers. C’est ce qui ressort d’un état des lieux des aménagements cyclables dans le district dressé par l’Association Transport Environnement Vaud (ATE Vaud). Le document liste vingt-cinq secteurs qui génèrent à différents niveaux un sentiment d’insécurité, et en désigne dix qui devraient être améliorés en priorité par les autorités.

Dans son top 10, l’ATE Vaud inclut par exemple la jonction autoroutière de Crissier, le carrefour du Taluchet sur la route de Chavannes ou encore l’Avenue du Chablais à Malley et son giratoire. Les problèmes, eux, incluent le manque d’aménagements adéquats pour les vélos, ou l’absence de continuité entre les pistes cyclables, mais aussi la vitesse élevée des véhicules et les feux rouges qui ignorent les cyclistes.

«Il faudra être attentif à faire plus pour intégrer la dimension cyclable que le faire par des marquages au sol»

«Les communes font ce qu’elles peuvent malgré les contraintes, déclare David Sanchez, délégué vélo au sein de l’association. Plusieurs chantiers de requalification des routes vont être entrepris dans le district. Il faudra être attentif à faire plus pour intégrer la dimension cyclable que le faire par des marquages au sol.»

«Nous partageons les mêmes constats que l’ATE», admet Jean-Christophe Boillat, délégué mobilité douce au sein du bureau intercommunal Stratégie et développement de l’Ouest lausannois (SDOL). Le SDOL était l’un des destinataires du rapport, avec les autorités communales et cantonales. «Des mesures sont en place ou planifiées sur la plupart des grands axes du district, ajoute-t-il. Mais certains projets de requalification ont pris du retard ou se concrétiseront à moyen ou long terme. Il y a une réflexion à mener afin de mettre en place des mesures transitoires.» (24 heures)

Créé: 21.09.2018, 15h48

Articles en relation

Pour encourager le recours quotidien des Suisses au vélo

L'invité René Knüsel souhaite plus d'infrastructures en faveur de la petite reine. Plus...

Le Nord lausannois s’ouvre aux pendulaires à vélo

Agglomération Les communes disposent désormais d’une étude ciblant les axes susceptibles de favoriser les déplacements dits utilitaires en deux-roues. Plus...

Le vélo pourrait bientôt être inscrit dans la Constitution

Votation du 23 septembre Le texte permettant à la Confédération de promouvoir l'usage de la bicyclette réunit un large front. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.