Pas de baignade à Pully à cause du déluge de juin

ContaminationUn collecteur endommagé entre Lausanne et Epalinges déverse des eaux usées dans le lac. L'interdiction devrait durer quelques jours.

Le lac est temporairement interdit à la baignade à proximité de la piscine de Pully-Plage. En rouge, les rives où l'accès à l'eau est bloqué. En violet, la limite communale entre Pully et Paudex.

Le lac est temporairement interdit à la baignade à proximité de la piscine de Pully-Plage. En rouge, les rives où l'accès à l'eau est bloqué. En violet, la limite communale entre Pully et Paudex. Image: Ville de Pully

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ceux qui aiment faire trempette dans le lac à l’embouchure de la Paudèze devront se trouver un autre endroit ces prochains jours. Les communes de Pully et de Paudex viennent d’y interdire la baignade pour des raisons sanitaires.

Les intempéries qui ont frappé la région lausannoise les 11 et 12 juin derniers n’ont pas fini d’avoir des conséquences. Comme nous l’écrivions dans notre édition du 11 juillet, plusieurs rivières ont subi des dégâts, ainsi que des collecteurs d’eaux usées. C’est le cas sur deux tronçons situés entre Lausanne et Épalinges, ce qui a provoqué une contamination de trois cours d’eau: le Flon Morand, la Chandelar et enfin la Paudèze, qui se jette dans le lac juste à côté de la piscine de Pully-Plage.

«Nous nous sommes aperçus de ces dommages il y a quelques jours et avons immédiatement engagé des travaux», explique Sébastien Apothéloz, chef du service de l’eau à la Commune de Lausanne. Des analyses ont été effectuées sur les eaux de la Paudèze dans la foulée: «Il en ressort que la qualité de l’eau est suffisamment mauvaise pour que nous prenions la décision d’interdire la baignade», explique Nicolas Leuba, municipal à Pully, qui précise avoir été averti par la Commune de Lausanne mardi.

Quels sont les risques pour la santé, sachant que la contamination de l’eau remonte probablement au mois de juin déjà? «Les premières analyses ont été faites dans la Paudèze et non sur l’eau des plages, et il y a un effet de dilution important dans l’eau du lac. De nouveaux prélèvements viennent d’y être effectués», précise d’abord Sébastien Apothéloz. «Il pourrait y avoir un risque de problème gastrique pour les petits enfants qui boiraient l’eau ou pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli. L’interdiction est toutefois surtout une mesure de précaution.»

L’accès au lac est actuellement fermé par des barrières sur tout le périmètre entourant la piscine de Pully, mais aussi sur une portion de rive du côté de Paudex. La mesure pourrait durer encore une semaine, le temps que se terminent les travaux sur les collecteurs endommagés, ce qui devrait régler le problème. «C’est navrant qu’une telle chose arrive à cette période de l’année», conclut Nicolas Leuba. (24 heures)

Créé: 11.07.2018, 18h24

Articles en relation

Les intempéries ont aussi tiré les rivières de leurs lits

Environnement La crue du 11 juin a fortement touché les cours d’eau lausannois. Réparations et nettoyage dureront encore un mois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...