Après la banque, c'est la station-service qui est braquée

CrissierUn homme de 25 à 30 ans a braqué la station-service Tamoil de Crissier, quelques heures après avoir échoué à la banque Raffeisen.

La station-service à la route de Prilly.

La station-service à la route de Prilly. Image: DR google street view

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police lance un appel à témoin pour retrouver l'auteur d'un braquage à la station-service Tamoil à Crissier, vers 19h30, soit quelques heures seulement après qu'un homme ait tenté de se faire remettre de l'argent à la banque Raffeisen également à Crissier.

Agé de 25 à 30, l'homme s'est présenté à la station-service avec une arme longue qu'il avait cachée dans un sachet en plastique rouge et blanc. L'employée de la boutique, qui était seule à ce moment-là, lui a remis de l'argent. Le braqueur aurait pris la fuite en voiture, aidé par un complice, estime la police cantonale.

Vers 15h30, la banque Raffeisen avait aussi été victime de brigandage, mais l'homme était reparti sans argent. Il avait aussi exhibé une arme longue sortie d'un sac en plastique. La police est à sa recherche et le signalement est le même pour les deux braquages: l'homme est âgé de 25 à 30 ans, mesure 180 à 185 cm, est de corpulence normale et parle français. Il était habillé d'une veste noire dont le capuchon lui masquait le visage.

Les personnes susceptibles de fournir des renseignements sur ce brigandage et plus particulièrement sur son auteur sont priées de prendre contact avec la police cantonale au 021 644 44 44 ou avec le poste de police le plus proche.

-->Tentative de hold-up à la Raffeisen de Crissier

Créé: 02.11.2013, 10h28

Articles en relation

Tentative de hold-up à la Raffeisen de Crissier

Ouest lausannois Cet après-midi vers 15h15, un homme a tenté de se faire remettre de l'argent en menaçant d'une arme à feu les personnes présentes à la banque Raiffeisen de Crissier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.