Le Barbare ne rouvrira pas ses portes de sitôt

LausanneLe bar à café est fermé depuis dix mois et les travaux n’ont pas débuté.

La café lausannois au légendaire chocolat chaud a fermé en décembre 2016. Depuis, rien ne bouge.

La café lausannois au légendaire chocolat chaud a fermé en décembre 2016. Depuis, rien ne bouge. Image: ODILE MEYLAN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dix mois, déjà, que les volets verts sont clos. Le Barbare nouveau cru n’ouvrira vraisemblablement pas avant deux ans, selon la municipale Natacha Litzistorf. La pinte nichée au sommet des escaliers du Marché, propriété de la Ville de Lausanne, doit être entièrement remise aux normes. La Municipalité évoque un chantier d’envergure, à l’image des travaux effectués au Restaurant Le Lavaux, rebaptisé Le Pointu. Dans le cas du Barbare aussi, l’ensemble du bâtiment mérite d’être retapé.

Pas de gérant, pas de loyer

Dix mois sans un coup de pioche, c’est trop long, estime Anita Messere. La conseillère communale UDC a demandé aux autorités ce qu’elles attendent pour rouvrir le café.

«Pendant que la Municipalité réfléchit à l’avenir du Barbare, Lausanne perd des loyers et des contributions en plus de perdre un établissement emblématique.» Fin décembre, la perte locative pour la Commune s’élèvera à 19 000 francs. Il n’y a pas que l’argent qui compte, répond, en substance, la Municipalité. «Chaque réouverture d’établissement fait l’objet d’une réflexion soucieuse non seulement des deniers publics mais également de la mission d’intérêt public et général, qui contredit parfois la réflexion d’une rentabilité à court terme.»

Les autorités prennent en considération des paramètres «sociaux, patrimoniaux, culturels ou répondant à des exigences nouvelles telles que la durabilité, la diversité et la qualité de l’offre.» Et les autorités d’évoquer la Brasserie de Montbenon, fermée plusieurs mois avant d’ouvrir «magnifiquement rénovée et d’afficher aujourd’hui une belle réussite».

«Nous allons faire le maximum pour que le Barbare ouvre au plus vite et qu’il ne reste pas vide avant le début des travaux»

Natacha Litzistorf reconnaît que «les choses auraient pu aller plus vite» pour le Barbare. Elle précise que sa renaissance est l’une de ses trois priorités visant les établissements publics aux mains de la Commune, avec l’Auberge de Sauvabelin et la réaffectation de l’ancien Mövenpick, sur la Riponne. «Je vais soumettre des options pour ces trois lieux à mes collègues de la Municipalité dans les deux semaines à venir.» On n’en saura guère plus sur lesdites options. «Nous allons faire le maximum pour que le Barbare ouvre au plus vite et qu’il ne reste pas vide avant le début des travaux, assure l’élue Verte. On peut imaginer des activités provisoires. Une option consiste aussi à rénover d’abord l’établissement public puis, dans un deuxième temps, le bâtiment.» Ce qui est certain, c’est que le Barbare fera l’objet d’une remise en état «respectueuse» de son charme et de ses boiseries.

La dernière fermeture du bar sans alcool remonte à l’été 1970. La police avait alors bouclé le lieu du jour au lendemain en raison de soupçons de trafic de drogue et de mauvaises mœurs. A l’époque, la jeunesse, qui avait fait du café son QG, était descendue dans la rue pour réclamer sa réouverture. (24 heures)

Créé: 20.10.2017, 17h54

Articles en relation

Un dernier chocolat avant de dire au revoir au Barbare

Lausanne Le café mythique ferme jusqu’en 2018 pour rénovations. Retour sur son passé sulfureux. Plus...

On ne torréfiera pas de café à la Riponne

Lausanne Le concept de bar-restaurant La Brûlerie ne verra pas le jour dans les locaux de l’ancien restaurant Mövenpick. La Ville cherche un plan B. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...