Bataille sans conséquences sur les subventions pour e-bikes

MobilitéLe PLR a tenté de réduire l'aide à ceux qui déposeraient les plaques de leur voiture ou moto au préalable.

Image: Francesca Palazzi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le fonds qui finance l'aide à l'achat d'un vélo électrique limité à 25 km/h ou d'un scooter électrique sera renfloué. Les élus lausannois ont accepté mardi soir la proposition des autorités.

Avant cela, un débat a été lancé par le PLR Henri Klunge. Ce piéton convaincu a proposé que les chaussures soient elles aussi subventionnées. Et plus sérieusement, il a demandé via un amendement au projet officiel, que l'aide à l'achat de ces véhicules électriques ne soit octroyée qu'aux personnes qui auraient au préalable déposé leurs plaques de moto ou de voiture.

Une idée qui a donné lieu à un ping-pong entre les élus, et à une prise de position ferme du municipal écologiste Jean-Yves Pidoux. «L'amendement Klunge punit tout le monde. Il est relativement peu sensé.» L'élu a aussi souligné que la population, selon un sondage, était très largement favorable à cette subvention. Et qu'il tenait à son «caractère étendu».

Au vote, 55 élus se sont opposés à l'idée, 12 l'ont suivie et 6 se sont abstenus.

Pour rappel, le fonds d'aide avait été doté de 500 000 francs pour la période 2016-2021. Et ce sont 860 000 francs qui ont été ajoutés mardi soir. A noter que la subvention double désormais pour les moins de 25 ans et pour les personnes au bénéfice d'un subside à l'assurance maladie. (24 heures)

Créé: 06.12.2018, 06h52

Articles en relation

Subventions des e-bikes doublées pour les jeunes

Mobilité Lausanne a vu les demandes exploser et doit renflouer l’enveloppe d’aide à l’achat. Elle en profite pour changer les règles du jeu. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...