Béatrice Métraux a dû voiler son bureau pour la Cité

LausanneLa lumière capricieuse du bureau de la conseillère d'Etat interférait avec un spectacle sous le Château cantonal.

Image: LP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil d’État dort-il avec la lumière allumée? C’est la question que se sont peut-être posée les spectateurs venus assister à Monstres, spectacle donné mardi soir au Festival de la Cité. À 22 h 30, la nuit était tombée et la compagnie Baninga dansait sur la scène de la Châtelaine, aux pieds du Château Saint Maire. Mais d’une fenêtre de l’édifice s’échappaient les rayons d’une lumière restée allumée. «Nos équipes ont remarqué cette lumière non intégrée au spectacle. Rien de dramatique mais c’était un peu gênant, le cadre étant plus joli avec un fond neutre», raconte Gilles Valet, attaché de presse du festival.

La source du problème est rapidement identifiée: c’est l’éclairage du bureau de la conseillère d’État Béatrice Métraux qui est en cause. Suite à des travaux, ce dernier fait des siennes et s’allume par intermittence. «C’est vrai que ça interférait un peu avec le spectacle car c’était particulièrement lumineux. Je me suis donc permis de l’appeler», indique sa collègue de parti, la députée Verte Léonore Porchet. La conseillère d’État revient donc jusqu’au bureau pour fermer son store. Mais celui-ci est blanc et la solution ne lui convient que partiellement. «Elle voulait faire les choses jusqu’au bout et s’est donc employée à fixer un drap noir devant la vitre avec les techniciens du festival», conclut Léonore Porchet. Voilà une histoire de Monstres qui finit bien. (24 heures)

Créé: 12.07.2018, 14h04

Articles en relation

Un «Petit Fantôme» va hanter de sa pop les rues de la Cité

Festival Au rayon musical de l’événement lausannois, qui démarre ce mardi, le Basque vaut le détour. Plus...

L’équipe du Festival de la Cité est privée de bastringues au Flon

Lausanne Faute d’autorisations, les quatre soirées DJ prévues jusqu’à l’aube n’auront pas lieu. La directrice se dit attristée pour les bénévoles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 18 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...