Passer au contenu principal

Beaulieu, un hiver à coeur ouvert

Les travaux pour bâtir un tribunal arbitral et refaire le théâtre crèvent les yeux à l’avenue Bergières.

Aux abords du chantier du théâtre de Beaulieu.
Aux abords du chantier du théâtre de Beaulieu.
Vanessa Cardoso
Aux abords du chantier du théâtre de Beaulieu. Il ne reste que les grandes colonnes du palais. Elles sont classées.
Aux abords du chantier du théâtre de Beaulieu. Il ne reste que les grandes colonnes du palais. Elles sont classées.
Vanessa Cardoso
On reconnait encore la salle et son lustre monumental.
On reconnait encore la salle et son lustre monumental.
Vanessa Cardoso
1 / 6

Il ne reste qu’une carcasse, qu’un squelette. L’aile sud du palais de Beaulieu est ouverte aux quatre vents. La preuve avec les quelques guirlandes lumineuses du chantier qui se balancent doucement dans l’aube d’un jour de décembre qui peine à se lever.

Les contours de cette partie du palais ne tiennent qu’aux grandes colonnes si caractéristiques des lieux. Elles seront conservées, la façade de Beaulieu étant classée. De quoi rendre le chantier à la fois «très intéressant, très compliqué et très délicat», résume son responsable, Massimo Barbera.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.