Beaulieu, un hiver à coeur ouvert

ChantierLes travaux pour bâtir un tribunal arbitral et refaire le théâtre crèvent les yeux à l’avenue Bergières.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il ne reste qu’une carcasse, qu’un squelette. L’aile sud du palais de Beaulieu est ouverte aux quatre vents. La preuve avec les quelques guirlandes lumineuses du chantier qui se balancent doucement dans l’aube d’un jour de décembre qui peine à se lever.

Les contours de cette partie du palais ne tiennent qu’aux grandes colonnes si caractéristiques des lieux. Elles seront conservées, la façade de Beaulieu étant classée. De quoi rendre le chantier à la fois «très intéressant, très compliqué et très délicat», résume son responsable, Massimo Barbera.

De l’intérieur de la carcasse, à hauteur de rue, on se trouve dans ce qui deviendra un restaurant et une salle de banquet, le long des Bergières. Accessible depuis l’intérieur par ceux qui fréquentent un congrès ou vont au spectacle, il aura aussi sa propre entrée depuis l’extérieur.

À l'extrémité ouest, les grands pieux de soutien et les échafaudages fort visibles feront place au Tribunal arbitral du sport. Une construction entièrement nouvelle et totalement indépendante du vénérable théâtre.Ce dernier aura lui aussi enfin son accès propre. Pour l’heure, de l’extérieur, il est à nu. Avec l’arrondi visible de l’arrière de son balcon et, juste en dessous, les portes originelles où sont accrochés les écriteaux «Pairs» et «Impairs».

Pas de travaux

Depuis son inauguration, le 19 novembre 1954 avec l’Orchestre de la Suisse romande sous la baguette d’Ernest Ansermet et accompagné de la pianiste Clara Haskil le plus grand théâtre de Suisse n’a subi aucuns grands travaux, si ce n’est une rénovation au début des années 1990.

Le chantier actuel est d’une tout autre portée, puisqu’il changera la physionomie des lieux d’accueil. Serge Fehlmann, l’architecte qui s’occupe de profondément transformer la salle le dit: ce qui frappera le public en arrivant, c’est de pouvoir patienter dans un foyer au rez, à l’entrée. Aujourd’hui à ciel ouvert, il est impossible de se le représenter. Tout est encore à faire, et ces derniers mois ont avant tout servi à démolir. Trois autres foyers seront aménagés aux étages supérieurs, dont une zone VIP au dernier niveau, avec vue sur l’est de Lausanne en prime.

L’entrée dans le théâtre à proprement parler est, elle, moins exigeante en abstraction. On reconnaît immédiatement la salle grâce à deux de ses éléments emblématiques: son majestueux lustre et son balcon. Tout le reste est à vif: les murs, le sol débarrassé de tous ses sièges. La fosse d’orchestre et la scène ont fait place à un trou béant, balustrade ouverte sur l’extérieur, le chemin du Presbytère.

De retour en 2021

Le lustre sera bientôt décroché, rénové et retrouvera le théâtre à la fin de sa mue. Entre-temps, l’entier du plafond sera démonté. Le public retrouvera un théâtre aux pentes plus marquées. Et à l’espace augmenté: il sera passé à 1600 places au lieu des 1800 d’origine. «Une amélioration flagrante du confort dimensionnel et visuel des places», explique Serge Fehlmann. Patience, puisque la réouverture n’aura lieu qu’à l’automne 2021.

Créé: 28.12.2019, 08h58

Un surcoût de 5 millions

Le chantier du théâtre de Beaulieu a été devisé à 35 millions de francs. C’est une société anonyme, constituée après la débâcle de la fondation de Beaulieu, qui est aux manettes du projet. Mais elle fonctionne pour l’heure en modèle réduit et ne sera pleinement composée qu’en début d’année prochaine.

Le syndic, Grégoire Junod, devrait être le seul politique à y siéger. C’est aussi lui qui détaille les coûts du chantier actuel. Ou plutôt son surcoût. Car près de six mois après le début des travaux du théâtre, 5 millions de francs ont déjà été ajoutés au budget fourni par les pouvoirs publics.

La moitié de la somme est le résultat d’une surprise, nous explique-t-on: le plafond et le toit du théâtre devront être entièrement refaits. Cela n’avait pas été planifié dans le budget de base.

L’autre moitié des frais supplémentaires est liée aux aménagements internes, tels que les nouveaux fauteuils ou les installations techniques.

À noter que le chantier du Tribunal arbitral du sport est financièrement indépendant. Il n’est pas réalisé par la SA ou la Ville de Lausanne.

Par ailleurs, le cloisonnement du théâtre d’avec le reste du palais (accès distincts, sorties de secours ou encore toilettes séparées) engendre de grands travaux gérés eux aussi par la SA, mais dont le montant n’est pas communiqué pour l’heure.

Galerie photo

Visite du chantier de Beaulieu

Visite du chantier de Beaulieu Le théâtre est en rénovation, le tribunal arbitral du sport en construction.

Articles en relation

Un «vide théâtre» avant les travaux de Beaulieu

Lausanne La transformation de l’aile sud du Palais démarre dès lundi. Une vente du vieux mobilier du théâtre et des foyers sera ouverte au public les 12 et 13 juillet. Plus...

Affaire Beaulieu: la justice rend un non-lieu

Lausanne Exclusif: le procureur classe l’affaire et blanchit le seul prévenu, l’ex-secrétaire général Marc Porchet. Son ordonnance accable le conseil de fondation dans son ensemble. Un recours est déposé. Plus...

Affaire Beaulieu: le Conseil d’État mis sous pression

Politique Des députés demandent une Commission d’enquête parlementaire pour «faire la lumière» sur vingt ans de mauvaise gestion du site. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.