Passer au contenu principal

Le Bellevaux s’offre un lifting dans l’art et essai

Après travaux, la salle lausannoise légendaire se relance et se diversifie. Etat des lieux avant l’ouverture.

Le Cinéma Bellevaux rouvre ses portes après trois mois de travaux.
Le Cinéma Bellevaux rouvre ses portes après trois mois de travaux.
Gérald Bosshard

Un trémolo nostalgique dans la gorge serrée, Eddy Mitchell a chanté le charme désuet des cinémas de quartier. Désormais, au Bellevaux, salle lausannoise légendaire, la patine de l’âge n’empêche pas un minimum de confort. Alors que le «grand sachem» Konrad Waldvogel s’est retiré de la direction après plus de quinze ans, ce satellite de l’exploitation cinématographique, désormais secondé par l’Association BelEcran, prend une nouvelle orbite et se voue au «Cinéma, Art & Essai» dans un décloisonnement revigorant.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.