La bibliothèque de Montriond va passer l’été à la piscine

LausanneFermée pendant les vacances scolaires, la bibliothèque du quartier de Montriond, à Lausanne, profite de l’été pour se délocaliser à la piscine de Bellerive.

Image: Philippe Maeder - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les nageurs de la piscine de Bellerive pourront se plonger dans les livres du 8 au 19 juillet et du 12 au 23 août. La bibliothèque de Montriond installera en effet ses quartiers au bord des bassins les après-midis de 14h à 17h, afin de mettre ses ouvrages à disposition des baigneurs.

Prenant exemple sur la bibliothèque de Morges qui a tenté la même expérience l’an dernier, Montriond espère sensibiliser les gens, en particulier les enfants, à la lecture. « Jusqu’à la quatrième primaire, les élèves viennent nous voir avec l’école. Ensuite, on a beaucoup de peine à les faire revenir», explique Myriam Ducret, cheffe de ce projet intitulé « Les pieds dans l’eau et la tête dans les livres ». Des activités telles que des contes ou des jeux organisés par l’Association « Osons les livres » seront proposées quotidiennement.

Bande-dessinées, romans, histoires pour enfants, mangas et revues « désherbés » seront prêtés gratuitement. « Ce sont des livres que nous avons retirés du réseau. Ils ne sont plus empruntables, mais ils sont toujours en très bon état. Si un lecteur a vraiment un coup de cœur, il pourra donc emporter l’ouvrage à la maison », ajoute Myriam Ducret.

Projet pilote à Lausanne, les bibliothécaires de Montriond espèrent reconduire l’expérience l’année prochaine. « A terme, nous voudrions pouvoir déposer une caisse de livres dans chaque piscine de quartier », conclut la responsable de projet. A signaler que Pully tente aussi l'expérience. (24 heures)

Créé: 20.06.2013, 17h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...