Passer au contenu principal

La Blatte trépigne sur le perron du Pianissimo

L'installation de l'association dans l'ancien club de jazz se heurte à la lenteur des procédures.

Une partie des membres du comité de la Blatte devant la devanture de l'ancien Pianissimo qu'ils attendent de pouvoir investir depuis de longues années.
Une partie des membres du comité de la Blatte devant la devanture de l'ancien Pianissimo qu'ils attendent de pouvoir investir depuis de longues années.
Léo Duperrex

Vu la durée des préparatifs, espérons que le mariage sera à la hauteur. Le Pianissimo, fermé en 2005, et l’association La Blatte attendent patiemment de sceller une union souhaitée depuis 2013. Date à laquelle ses membres ont obtenu une promesse de bail qui doit leur permettre de transformer la dernière partie inoccupée de l’ancien club de jazz en un bar socioculturel. Ils côtoieront un artiste peintre et une microbrasserie installés dans les deux autres étages.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.