Passer au contenu principal

Le bois du Jorat charpente le futur de l’Ecole hôtelière de Lausanne

Les écuries parties en fumée en 2007 ont retrouvé leur aspect d’antan. Le Village de l’innovation est prêt à se développer.

La spectaculaire charpente des anciennes écuries est constituée d’épicéas des forêts du Jorat. Seules quelques pièces ont été réalisées en chêne.
La spectaculaire charpente des anciennes écuries est constituée d’épicéas des forêts du Jorat. Seules quelques pièces ont été réalisées en chêne.
Odile Meylan

Tout est prêt pour que l’École hôtelière de Lausanne (EHL) prenne possession du petit quartier formé par les anciens bâtiments du Chalet-à-Gobet. C’est là que l’institution s’apprête à déployer son Village de l’innovation en rénovant l’auberge, l’ancienne poste, l’ancienne caserne… Dans cet ensemble, on se souvient des écuries, ravagées en 2007 par un terrible incendie. La Ville de Lausanne, propriétaire des lieux, a reconstruit la charpente à l’identique, avec du bois des forêts voisines.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.