Passer au contenu principal

Une bouffée d’air pour les travaux du tram

Le Tribunal administratif fédéral désavoue le locataire de bâtiments voués à la démolition au nord de la gare de Renens. Un recours reste possible.

L'un des bâtiments concernés par le chantier au nord de la gare de Renens.
L'un des bâtiments concernés par le chantier au nord de la gare de Renens.
Florian Cella

Le combat judiciaire que livre le projet de tram entre Lausanne et Renens connaît un nouvel épisode. Le Tribunal administratif fédéral vient de publier un arrêt dans lequel il donne un peu d’air aux Transports publics lausannois (TL) pour la réalisation des travaux planifiés au nord de la Gare de Renens.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.