Passer au contenu principal

Une boulangerie victime d’un étrange cambriolage

Des malfrats ont brisé une vitrine pour dérober le «Pain d’or» du meilleur boulanger.

Le boulanger Laurent Buet, ici devant sa vitrine cassée, s'est fait cambrioler et dérober son trophée dans la nuit de mardi à mercredi.
Le boulanger Laurent Buet, ici devant sa vitrine cassée, s'est fait cambrioler et dérober son trophée dans la nuit de mardi à mercredi.
ALINE STAUB

Aux alentours de 2h du matin, dans la nuit de mardi à mercredi, la boulangerie-pâtisserie-confiserie Laurent Buet au Grand-Saint-Jean à Lausanne s’est vue subtiliser son trophée, mieux connu sous le nom du «Pain d’or». Ce titre prestigieux, récompensant tous les trois ans le meilleur boulanger vaudois, avait été décerné le 4 mai dernier à Laurent Buet. Il trônait depuis lors dans la vitrine de la boulangerie-pâtisserie-confiserie Laurent Buet de la rue Grand-Saint-Jean.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.