Passer au contenu principal

Bourg-en-Lavaux réfléchit à son essor œnotouristique

Les habitants sont préoccupés par la mort des commerces, dans une région où le tourisme supplante la croissance démographique.

Un lever de soleil sur le Léman et les vignes, les Alpes à l’arrière-plan. «Regardez cette photo, je l’ai prise ce matin. C’est pas possible d’habiter là!» s’extasie Valérie Denisart. Cette habitante de Cully n’est de loin pas la seule à immortaliser, jour après jour, les tableaux à la Hodler qu’offre ce coin de pays. «Tout le monde veut habiter ici, confirme Carmilla Schmidt, présidente de l’association LABEL (Les Acteurs de Bourg-en-Lavaux). C’est beau et préservé et il y a encore une vie authentique. Il faut que les gens, notamment les nouveaux habitants, prennent conscience de leur environnement de vie et qu’ils s’investissent.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.