Un bus quitte sa route à la Maladière

LausanneCe matin, un véhicule des transports publics lausannois a dévié de sa trajectoire. Sa course a été arrêtée par une barrière.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'accident a eu lieu vendredi matin vers 8h30, à l'arrêt Maladière sur la plateforme permettant aux bus de faire demi-tour au terminus des lignes 1 et 6. Pour une raison inconnue, le trolley-bus articulé a dévié de sa trajectoire en faisant demi-tour à l'arrêt. Il a fini sa course dans une barrière. Une partie de la rambarde est entrée dans l'habitacle. Selon la police de Lausanne, le conducteur est blessé aux membres inférieurs. Grièvement touché, il a dû être désincarcéré et a été conduit au CHUV.

Peu de passagers se trouvaient dans le bus au moment des faits. A priori, il n'y a pas d'autres blessés. Une quinzaine de pompiers a été dépêchée sur place pour désincarcérer le conducteur et assurer le véhicule, qui menaçait de glisser dans le talus.

Les Transports publics lausannois annoncent que l'arrêt n'est plus desservi. Les lignes 1 et 6 font demi-tour à l'arrêt Montoie. La circulation a été coupée entre cette partie du giratoire de la Maladière et le giratoire de Montoie. Peu après 10h30, le trafic automobile a pu reprendre. L'accès piéton a également été coupé pour des raisons de sécurité. Le bus est toujours sur place, maintenu par un câble.

Les témoins éventuels de cet accident ainsi que les passagers du bus articulé sont invités à se faire connaître du personnel du Groupe-accidents (021/315 15 15).

Créé: 28.09.2012, 10h52

Google Map

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.