Bussigny étoffe et refond son accueil de jour

EnfanceUne nouvelle structure regroupe et étend le parascolaire tout en libérant de nouvelles places en garderie.

L'UAPE Les P'tites CraBulles permet de porter à 400 places la capacité de l'accueil de jour du réseau BussiVillAje. Cela couvre un peu plus de la moitié de la demande en la matière sur la commune.

L'UAPE Les P'tites CraBulles permet de porter à 400 places la capacité de l'accueil de jour du réseau BussiVillAje. Cela couvre un peu plus de la moitié de la demande en la matière sur la commune. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le bâtiment dans lequel se niche la nouvelle unité d’accueil pour écoliers (UAPE) de Bussigny est encore en chantier. Mais la rentrée des classes n’attend pas. «Les P’tites CraBulles» – c’est son nom – a donc ouvert ses portes la semaine passée déjà en face de l’Hôtel de Ville.

Cette structure toute neuve aura divers impacts sur l’offre en accueil de jour de la commune. Elle est synonyme d’abord de 36 places supplémentaires d’accueil parascolaire. Elle permettra également de regrouper les quelque 48 places d’accueil existant déjà pour les enfants en classes 1P et 2P, jusque-là réparties sur trois autres sites. «La force de ce projet est qu’il permet de libérer une trentaine de places en garderies sans avoir à créer une nouvelle structure pour cela», se réjouit Jean-Claude Glardon, municipal en charge de l’Éducation et de la Jeunesse.

Cette ouverture porte à 400 places la capacité du réseau d’accueil de jour BussiVillAje, qui couvre les communes de Bussigny et de Villars-Sainte-Croix, entre parascolaire, préscolaire et mamans de jour. «Les quartiers en construction sur la commune impliquent l’arrivée de nouveaux enfants à accueillir, relève la syndique de Bussigny, Claudine Wyssa. Mais la demande est également de plus en plus forte et évolutive, avec davantage de parents au travail et à des taux d’activité de plus en plus importants.» Adapter l’organisation et la capacité de l’accueil de jour s’apparente dès lors à un complexe jeu de Tetris. «Il n’est pas facile d’anticiper les besoins de ces prochaines années», souffle Patricia Mutrux Poehler, directrice du réseau BussiVillAje. Pour 2020, on annonce néanmoins l’ouverture de 17 places supplémentaires à la garderie de l’Île aux Oiseaux, ainsi que l’achat par le réseau de 25 places dans une garderie privée. Ces prochaines années, il est également prévu de construire une UAPE, un accueil pour enfants en milieu scolaire (APEMS) et un réfectoire dans le futur quartier de Bussigny-Ouest. Une structure d’accueil de jour devrait également ouvrir sous la gare, et à plus long terme dans le quartier en projet sur l’ancien site de Veillon.

L’exploitation et la location de la nouvelle structure des P’tites CraBulles représenteront des coûts annuels de l’ordre de 400'000 francs pour la Commune. Entre 1982 et 2020, celle-ci estime que sa participation à l’accueil de l’enfance aura évolué de 48'000 francs à 2,7 millions de francs annuellement, alors que la population aura passé de 5100 à plus de 9000 habitants sur la même période.

Créé: 19.08.2019, 17h31

Articles en relation

Un nouveau collège pour 300 élèves à Bussigny

Architecture La Commune a dévoilé le visage d’un complexe scolaire qui doit répondre à la croissance future de la population. Plus...

Bussigny va combler le vide laissé par Veillon

Urbanisme Le site longtemps désaffecté laissera place dès 2023 à un quartier de 1000 habitants et emplois. Son architecture est dévoilée dans une expo. Plus...

Le quartier Mochettaz suscite encore la grogne

Bussigny Un projet de 500 logements donne lieu à des oppositions sur fond de lutte antidensification. Il succédait à un autre plan de quartier avorté Plus...

A Bussigny, la densification fait grincer des dents

Urbanisation Une pétition veut un moratoire sur les futurs plans de quartier. La Muni ne tiendrait pas ses engagements à limiter l’afflux de population. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.