Bussigny présente son projet pour le quartier de l’Industrie

UrbanismeUn nouveau plan partiel d’affectation a été mis à l’enquête pour revaloriser ce quartier en friche. Le précédent avait été rejeté par référendum en 2012.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Près de trois ans ont passé depuis que les citoyens de Bussigny ont dit non à la construction d’une tour de 60 mètres dans leur commune. Fin 2012, un référendum a envoyé dans les cordes le projet ambitieux, soutenu par la Municipalité, de transformer la friche de la rue de l’Industrie. Depuis, la copie a été revue, et c’est un nouveau plan partiel d’affectation (PPA) qui a été mis à l’enquête le 19 septembre, jusqu’au 18 octobre. Projet qui a été présenté lors d’une séance publique jeudi dernier.

Après le coup de semonce de 2012, la Municipalité s’y était engagée, les constructions ne dépasseront donc pas 30 mètres de haut. En revanche, le nouveau projet aura plus d’ampleur, avec un potentiel de 647 habitants-emplois. Comme l’explique Jean-Daniel Luthi, municipal en charge de l’Urbanisme, c’est deux fois plus que dans la proposition de quartier refusée par référendum. Il souligne toutefois que la surface concernée par le nouveau PPA a elle aussi doublé. Avec 28'908 m2, elle comporte une parcelle supplémentaire et englobe désormais l’ensemble de la friche de la rue de l’Industrie. L’objectif de densité de population reste donc le même, assure le municipal.

A l’issue de la présentation publique de jeudi, la réception du nouveau PPA est plutôt bonne. Jacques Virchaux, membre du comité de l’association Demain Bussigny, qui avait lancé le référendum contre la tour en 2012, y était, et il se montre satisfait: «On a maintenant une solution qui tient compte de nos revendications. La hauteur maximale des bâtiments nous convient parfaitement, et la densité de population aussi.» Il note toutefois qu’à ce stade, l’aménagement effectif du quartier n’est pas encore connu. Un concours d’architecture devrait en effet être organisé dans un deuxième temps par les propriétaires des terrains et pourrait, lui, susciter des critiques.

Selon le conseiller communal Urbano Zanardi, du Parti de l’Entente, s’il devait y avoir des oppositions, elles ne devraient porter que sur des détails. Même s’il avait personnellement soutenu le projet de tour, il estime que cette fois on ne parle plus d’un débat émotionnel sur le futur visage de Bussigny: «Maintenant, la question est simplement de savoir si on veut des bâtiments à cet endroit ou pas.» Il promet d’être derrière le PPA lorsqu’il sera présenté au Conseil communal. Du côté de Demain Bussigny, Jacques Virchaux l’assure: «Nous n’étions pas contre la revalorisation de cette friche. Nous nous réjouissons qu’il y ait bientôt de nouveaux logements à Bussigny, qui en a cruellement besoin.» Le quartier de l’Industrie est en effet conçu pour totaliser 88% d’habitations et 12% d’autres activités.

Créé: 05.10.2015, 08h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.