Le Café Romand rêve d’avoir sa petite terrasse

LausanneL’illustre adresse de Saint-François veut une dizaine de tables pour les beaux jours.

Le projet de la terrasse du Café Romand, mis à l’enquête dès aujourd’hui, prévoit l’installation d’une dizaine de petites tables en regard de la rue Pépinet, qui descend sur la place du même nom.

Le projet de la terrasse du Café Romand, mis à l’enquête dès aujourd’hui, prévoit l’installation d’une dizaine de petites tables en regard de la rue Pépinet, qui descend sur la place du même nom. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Christian Suter croise les doigts. Le tenancier du Café Romand voit aujourd’hui son projet de terrasse être mis à l’enquête durant 30 jours. Un passage obligé avant de pouvoir installer, si aucune opposition ne vient bloquer la démarche, une prolongation en plein air de son illustre établissement, ouvert en 1951.

«Pour nous, l’idée est vraiment d’avoir une vitrine extérieure, dit le tenancier. Et de permettre à nos clients de boire un verre ou de s’en griller une dehors.» C’est que les beaux jours sont difficiles pour l’établissement. Christian Suter, à la tête de la pinte depuis 2011, estime à 50% la perte de chiffre d’affaires quand le climat se fait plus doux. Ce n’est pas la première fois que le Romand tente une incursion sur la place Saint-François. Il y a quatre ans, des démarches sont amorcées auprès des services d’Olivier Français. L’affaire s’avère compliquée, notamment avec le kiosque qui précède l’entrée de la brasserie, propriété de Naville. Rien ne bouge.

En mars 2017, le Café de Saint-François, au numéro 5 de la place, met la clé sous la porte. «J’ai tout de suite décidé de manifester mon intérêt pour leur kiosque en terrasse. Et je me suis dit qu’il fallait aller taper tout en haut, puisqu’il y avait eu un changement de Municipalité.» Et que le kiosque avait changé de propriétaire.

C’est Pierre-Antoine Hildbrand, responsable du Service de l’économie, qui devient son interlocuteur. «Nous avons refusé, principalement parce que cela aurait rendu encore plus compliquée la reprise du Café, qui aurait été privé de sa terrasse», explique l’élu. L’édicule a été rasé et l’établissement n’a pour l’heure pas encore trouvé de repreneur. Ce refus adressé au Romand n’a cependant pas été définitif. L’idée enthousiasme les autorités. «J’ai vraiment senti qu’ils étaient intéressés et ils m’ont soutenu. J’ai pris contact avec le président de GastroLausanne, monsieur Wegmüller, et il m’a proposé de travailler avec son architecte pour mettre sur pied un projet qui aurait ses chances face à l’administration.»

Prélude à une place améliorée

C’est Pierre Winthrop qui conçoit une terrasse de 25 m2. L’idée: la placer du côté de la halte des taxis et non en face du kiosque, où le passage public est déjà étroit. Pour ce faire, le projet nécessite qu’on détruise une partie du mur – des bacs à plantes en réalité – qui entoure les escaliers menant au passage piéton sous la route. Et qu’on abatte un arbre «de toute façon malade», précise le tenancier. Une dizaine de «petites tables» pourraient ensuite être installées.

Et pourraient, à moyen terme, se retrouver face à une rue libérée de sa station de taxis. Il se dit en effet qu’elle pourrait être déplacée plus bas dans la rue Pépinet. Quant au flux des voitures du Grand-Pont, il devrait être interrompu dans le cadre du projet de bus à haut niveau de service, seuls à pouvoir y circuler à l’avenir.

Cette terrasse «est le prélude à d’autres améliorations pour renouveler l’attractivité de la place Saint-François», assure Pierre-Antoine Hildbrand. (24 heures)

Créé: 28.05.2018, 07h41

Articles en relation

La fin d’un siècle de viennoiseries à Saint-François

Lausanne Le groupe Pouly SA a décidé de fermer l’établissement, ouvert au début du siècle dernier par la famille Manuel. Plus...

Le magasin Confo Déco met la clé sous la porte

Lausanne L'enseigne avait succédé en 2013 au restaurant Manora, à l'angle du Grand-Pont et de la rue du Grand-Chêne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.