Passer au contenu principal

La candidature d’Anne Bisang excite les passions

En visant la tête de Vidy, l’ex-directrice de la Comédie de Genève cristallise les reproches et les craintes du milieu culturel romand

Plusieurs personnalités se sont déjà déclarées pour succéder à René Gonzalez à la tête du Théâtre de Vidy. Les candidatures doivent être déposées d’ici au 20 octobre.
Plusieurs personnalités se sont déjà déclarées pour succéder à René Gonzalez à la tête du Théâtre de Vidy. Les candidatures doivent être déposées d’ici au 20 octobre.
MARIO DEL CURTO

La révélation de la candidature de la Genevoise Anne Bisang à la succession de René Gonzalez au Théâtre de Vidy dans Le Matin Dimancheréveille les susceptibilités. Mais sous couvert d’anonymat: si peu estiment que la metteure en scène a des chances d’être retenue, personne n’ose l’affirmer ouvertement. Sans doute pour ne pas se griller, au cas où. «Qu’est-ce qu’elle a fait pendant douze ans à la Comédie de Genève? s’emporte un metteur en scène lausannois. Il faut trouver une personnalité qui se montre plus ouverte qu’elle ne l’a été. Elle ne défend pas le milieu romand, elle ne cherche que les gros coups.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.