Passer au contenu principal

Le canton se mouille pour Aquatis

Le Conseil d’Etat soutient l’Aquarium et le Musée suisse de l’eau, prévus dans les hauts de Lausanne, en accordant un prêt de 10 millions de francs sans intérêt.

Le projet Aquatis (anciennement AquaEcopôle) accueillera un musée des sciences d’une cinquantaine d’aquariums et terrariums.
Le projet Aquatis (anciennement AquaEcopôle) accueillera un musée des sciences d’une cinquantaine d’aquariums et terrariums.
DR

«C’est une excellente nouvelle que vous m’apprenez.» Au téléphone, Bernard Russi est heureux. En sa qualité de président d’Aquatis, le projet d’Aquarium et Musée suisse de l’eau qui sera érigé sur la plate-forme du parking de Vennes à Lausanne, il pourra compter sur le soutien du Canton. Le Conseil d’Etat annonce en effet qu’il injecte dans l’aventure un prêt de 10 millions de francs sans intérêt, soit près de 20% du coût total de la réalisation estimée à 50 millions. Ce prêt doit encore être cautionné par Lausanne à hauteur de 50%.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.