Le castor débarque à Echallens

NatureUn arbre abattu à proximité de la route Lausanne - Yverdon a révélé la présence du célèbre rongeur.

Un castor a récemment abattu un arbre à Echallens, à la hauteur du pont sur le Talent de la route Lausanne - Yverdon

Un castor a récemment abattu un arbre à Echallens, à la hauteur du pont sur le Talent de la route Lausanne - Yverdon Image: Sylvain Muller

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«En rentrant à pied des commissions, on a aperçu cet arbre couché dans le Talent, juste sous le pont. Le pied était rongé, comme ceux des arbres que l'on voit au bord de la Venoge dans la région de Bussigny. On a tout de suite pensé au castor.» Lysiane et Charles Croset ont vu juste, le gros rongeur est désormais présent dans le Gros-de-Vaud.

«Des castors avaient déjà été repérés à St-Barthélemy, il y a deux ou trois ans, rappelle Pierre Alain Marro, responsable cantonal de l'Association pour l'intérêt et la survie du castor en Suisse Beaver Watch. Ils sont en train de remonter la rivière. Nous avons déjà repéré des traces dans la région de Cugy.»

Le lieu où l'arbre a été abattu ne semble toutefois guère propice à l'établissement d'une famille. «Ils sont capables de marcher plusieurs kilomètres pour trouver un endroit qui leur convient. Mais ensuite, ils restent dans un tronçon de 500m à 1,5km.»

Pour mémoire, le castor a été réintroduit en Suisse en 1958. Ce gros rongeur peut mesurer jusqu'à 1,2 mètre et peser une quarantaine de kilos. Il est strictement protégé, tout comme ses célèbres barrages et autres huttes d'ailleurs.

Plus d'infos sur le castor ici

(24 heures)

Créé: 28.01.2014, 14h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...