Un chalet où les jeunes en rupture pourront souffler

SocialLa Fondation de Serix a inauguré un lieu qui permettra aux enfants de se ressourcer. Il est à disposition des autres institutions.

L’objectif est de bénéficier d’un lieu en pleine nature, loin des murs des institutions, mais aussi de profiter des activités alentour comme le ski, le vélo ou encore la randonnée.

L’objectif est de bénéficier d’un lieu en pleine nature, loin des murs des institutions, mais aussi de profiter des activités alentour comme le ski, le vélo ou encore la randonnée. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une parenthèse pour les jeunes au bénéfice de mesures socio-éducatives. C’est la raison d’être du chalet de la Comballaz, situé à Ormont-Dessous et propriété de la Fondation de Serix. L’institution qui accueille des enfants et adolescents en difficulté vient d’achever la rénovation de ce lieu acheté fin 2016. «Il a été pensé et réalisé dans le but d’offrir aux jeunes une expérience différente dans un lieu suspendu entre ciel et terre», souligne Frank Fontanellaz, directeur de la fondation.

En plein cœur de la nature, le chalet ne profitera pas uniquement aux bénéficiaires de Serix. «Il est mis à la disposition de toutes les structures faisant partie de la politique socio-éducative vaudoise, en particulier les cinq internats scolaires dont nous faisons partie, explique le directeur. Le temps d’un week-end ou de vacances, les jeunes peuvent profiter d’un espace qui n’est pas identifié comme l’institution. Ça doit aussi pouvoir leur permettre de prendre du recul ou de reprendre leur souffle dans un moment de rupture ou d’oxygénation.» L’objectif est non seulement de s’éloigner des murs habituels, mais aussi de profiter des activités touristiques alentour: ski, vélo, randonnée…

Générateur d’économies

Alors que Serix porte l’exploitation, c’est le Canton qui a financé le projet. Ce dernier offre un appartement de douze places ainsi que deux studios pour deux ou trois personnes. «Auparavant nous devions louer, souvent à l’étranger pour des raisons tarifaires. Les économies générées par ce nouveau chalet pourront être réinvesties dans des activités pour les enfants», apprécie Frank Fontanellaz.

À noter que le chalet vient d’être officiellement inauguré mais qu’il a déjà accueilli quelques groupes, quand les travaux de rénovation le permettaient.

Un Tetris revu à la baisse

Cette nouvelle prestation lancée, Serix doit maintenant transformer son site principal et vieillissant, à Palézieux. En 2016, un concours d’architecture avait été lancé, remporté par le projet Tetris du bureau Omar Trinca Architecte. Le chantier devait démarrer fin 2017 pour une durée de deux ans. Ça n’a pas été le cas. «Ce projet, mené avec le Service de protection de la jeunesse et l’Office fédéral de la justice, a été remanié pour rentrer dans les cases financières, le budget a baissé d’environ un tiers», annonce Frank Fontanellaz. La Confédération devrait assumer un tiers de la facture, de même pour le Canton, tandis que la Fondation de Serix prendra normalement le restant à sa charge. Le premier coup de pioche est désormais espéré pour 2020. «Des aménagements du concept pédagogique ont été demandés mais l’état d’esprit reste le même.» Il s’agissait de rafraîchir les lieux mais aussi de les réorganiser pour «favoriser le contact entre les jeunes, préserver leur sphère privée et pouvoir accueillir les familles dans des espaces dédiés», indiquaient les responsables à l’époque.

Créé: 10.10.2019, 06h53

Articles en relation

La Fondation de Serix tendra une main neuve aux jeunes en difficulté

Palézieux Le site sera modifié en profondeur pour offrir un cadre de vie plus confortable aux enfants. Plus...

Patrimoine à l’abandon, les chalets d’Aï cherchent une seconde vie

Leysin Classé en bien d’importance nationale, le petit hameau perché à 1990 m sera rénové. Des élus regrettent qu’il reste inexploité. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.