Le championnat suisse de débat est lancé

ELOQUENCE Les éliminatoires suisses romands auront lieu le 24 novembre à Lausanne

Rebecca Ruiz, présidente du PSL, s'est prêtée au jeu du débat

Rebecca Ruiz, présidente du PSL, s'est prêtée au jeu du débat Image: Gérald Bosshard -a

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Faut-il fermer à heure fixe les bars et boîtes de nuit en ville pour éviter les troubles nocturnes? Oui, clament la présidente du PS lausannois Rebecca Ruiz et Marc-Olivier Domenjoz, président du Conseil des jeunes. Surtout pas, répondent Aziz Orfia, (autre membre du parlement des juniors) et Philippe Nantermod (PLR).

Les deux élus et les deux apprentis politiciens se sont affrontés sur cette question brûlante durant 24 minutes à l’Hôtel de Ville de Lausanne. Un minidébat «pour de faux» destiné à lancer - et surtout présenter - le championnat national du genre, baptisé La jeunesse fait débat. Et encourager les inscriptions des 13-20 ans en vue des éliminatoires extrascolaires romands, le 24 novembre prochain au collège de Béthusy (inscriptions jusqu’au 25 octobre sur www.fspj.ch ou www.campusdemocratie.ch).

Eliminatoire le 24 novembre dès 10 h au collège de Béthusy. Inscriptions sur www.fspj.ch.

Forme d’éducation à la citoyenneté, cette opération menée par la fondation Dialogue-Campus pour la démocratie, la ville de Lausanne et la Fédération suisse des parlements de Jeunesse vise à fournir les outils pour se construire une opinion et la défendre. Chaque débat réunit deux «pour» et deux «contre» autour d’une question. Les positions défendues par chacun sont tirées au sort une demi-heure avant le débat. Pas d’animateur pour modérer le tout; juste un responsable du chrono. Le jury tranche en fonction de la connaissance de la matière ou du pouvoir de conviction.

La formule a convaincu les participants cobayes. «Même si j’ai dû défendre une position qui n’est pas la mienne», précise Marc-Olivier Domenjoz.

Créé: 11.10.2012, 10h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.