Passer au contenu principal

Le chemin de croix d’une Lausannoise pour se loger

Anne-Claude Gyger doit refaire ses cartons et ne sait pas où aller. Elle cherche un logement depuis six ans, désespérément.

Dans un mois tout juste, Anne-Claude Gyger devra quitter l’appartement qu’elle sous-loue au chemin du Devin 57.
Dans un mois tout juste, Anne-Claude Gyger devra quitter l’appartement qu’elle sous-loue au chemin du Devin 57.
ODILE MEYLAN

«Je cherche un appartement à Lausanne depuis 2013… six ans d’échecs, de souffrance et d’indifférence.» Anne-Claude Gyger (35 ans) n’aura plus d’appartement dans un mois. Elle doit quitter celui qu’elle occupait en sous-location depuis l’été dernier au chemin du Devin 57. Le locataire officiel de l’appartement ayant dénoncé son bail, la régie n’est pas entrée en matière pour le louer à Anne-Claude Gyger. «Je suis certaine que c’est parce que je suis handicapée. La personne qui est venue faire l’état des lieux, il y a quelques semaines, a hésité à me serrer la main comme si j’allais lui transférer mon handicap.» Elle a appris que l’appartement allait être loué à une autre personne en septembre, après une phase de travaux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.