Les chevaux ne reviendront pas au rond-point de Malley Lumières

Décoration Vestige de Lausanne-Jardins 2004, les chevaux de bois ont disparu définitivement du rond-point sud de Malley.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il avait un délicieux goût d’enfance, le rond-point situé sur l’avenue du Chablais à la hauteur du centre commercial Malley Lumières. Des chevaux de bois, retirés des parcs publics lausannois, avaient été fixés sur des perches. Les automobilistes circulant autour de cette installation avaient l’impression de voir s’animer ce carrousel.

Mais depuis quelques semaines, ce rond-point est nu! «En fait, les chevaux ont été retirés il y a plus longtemps que cela, puisque nous avions décidé de faire un massif pour Gymnaestrada», rappelle Michaël Rosselet, responsable des parcs de la Ville de Lausanne. Le retour des petits chevaux après la manifestation a été évoqué, mais vu leur état, la ville y a définitivement renoncé.

Qu’adviendra-t-il alors de ce rond-point? «Selon l’urbaniste, il était initialement prévu que ce rond-point n’ait pas de décoration, rappelle Michaël Rosselet. Il est donc revenu dans son état normal. De plus, comme de grosses modifications devraient intervenir dans le quartier dans les deux ans à venir, nous n’allons pas réinstaller de décoration pour le moment.»

Le carrousel de Malley avait été mis en place en 2004. Cela devait être une installation provisoire pour Lausanne-Jardins. «C’est un employé du service des parcs qui en avait eu l’idée», explique Michaël Rosselet. Ces chevaux à bascule avaient été retirés des parcs publics sur recommandation du bureau de prévention des accidents. «Il était possible de les faire se cabrer et il y avait un risque que les enfants soient éjectés.»

Après avoir amusé les enfants, diverti les automobilistes, les chevaux de bois ont donc définitivement tiré leur révérence.

Créé: 11.01.2012, 10h31

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.