Chexbres renonce pour le moment à contrer le Canton

TerritoireLa Municipalité a retiré son projet de révision du règlement sur les constructions. La raison: un terrain d’entente se profile avec le Canton.

Trois parcelles communales promises à la vente se trouvent hors du périmètre de centre, et donc hors de la zone à densifier. En ce sens, elles ne devraient pas être construites, selon le Canton.

Trois parcelles communales promises à la vente se trouvent hors du périmètre de centre, et donc hors de la zone à densifier. En ce sens, elles ne devraient pas être construites, selon le Canton. Image: Patrick Martin - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils étaient bien décidés à monter jusqu’au tribunal pour obtenir gain de cause. Les municipaux de Chexbres prévoyaient de soumettre une révision partielle de leur règlement général sur l’aménagement du territoire et les constructions (zones villas et combles) au Conseil communal mercredi soir, contre l’avis du Canton. Coup de théâtre, le préavis a été retiré en début de séance.

Il faut remonter au début du bras de fer qui opposait Chexbres au Canton pour saisir la raison de ce retournement. La Commune de Lavaux a peu goûté que le Service du développement territorial (SDT) la renvoie à sa révision du Plan général d’affectation (PGA), imposée dans le cadre de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT).

Objet de discorde principal: la zone villas à l’est du village, hors du périmètre du centre. Ce terrain comporte encore quelques parcelles en zone à bâtir – dont trois parcelles communales promises à la vente –, surplombant les vignes et offrant une vue imprenable sur le lac et les Alpes. Malgré le fait qu’elles se trouvent insérées dans un «quartier» équipé, le SDT estimait qu’elles n’avaient pas à être construites, car la commune était surdimensionnée.

Petite victoire pour la Municipalité

«Nous avions compris que Chexbres voulait densifier dans cette zone, alors que ce n’est pas vraiment le cas», explique Yves Noirjean, responsable de l’Aménagement communal au SDT. Une semi-ouverture qui demande encore à voir quelle «vision» la Commune propose pour sa zone villas, afin de continuer la «discussion» engagée.

C’est déjà une petite victoire pour la Municipalité, qui a pu faire entendre au Canton que son cas était particulier. «Nous sommes considérés comme un «centre régional», mais cette dénomination nous défavorise, estime Katrin Grüber, municipale du Territoire. Si nous étions un simple village, nous aurions encore droit à une croissance de quelque 145 habitants.» Yves Noirjean admet qu’il faut «tenir compte de la situation. A Chexbres, on est presque en face de deux communes. Le périmètre centre, qui peut encore être densifié, et une toute petite zone hors centre, qui, elle, est surdimensionnée.»

Une nouvelle révision du règlement sur les constructions sera proposée au Conseil avant l’été ou en septembre. Il s’agit notamment de permettre aux propriétaires d’utiliser au mieux le volume habitable de leur villa lorsqu’elle est située dans la pente. Aujourd’hui, seul un niveau plus les combles sont aménageables. L’idée est de rendre possible également l’aménagement du sous-sol, sans pour autant augmenter le volume total.

Au SDT, Yves Noirjean se dit «disponible» pour accompagner la Commune dans ce travail.

Créé: 02.05.2016, 17h55

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.