Chexbres revoit partiellement sa copie pour densifier au nord

TerritoirePlus de 300 oppositions pour un plan d’affectation! La Municipalité tire les leçons d’une fronde sans précédent et propose des pistes.

La Commune insiste sur le périmètre de réflexion: ce qui serait perdu en espaces verts aux sein du PPA serait compensé par l'ouverture à l'année du parc de la piscine.

La Commune insiste sur le périmètre de réflexion: ce qui serait perdu en espaces verts aux sein du PPA serait compensé par l'ouverture à l'année du parc de la piscine. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est épaulée par un conseiller en communication qu’une délégation municipale de Chexbres recevait la presse mercredi. L’objectif: faire le point en toute transparence sur le PPA Bourg-Nord, largement remis en question par la population à l’issue de sa mise à l’enquête mi-juillet. En effet, le projet communal, qui prévoit la construction de bâtiments dans un parc arborisé affecté en zone d’utilité publique, a donné lieu à 334 oppositions.

«C’est non seulement un record, mais aussi une première pour notre commune», a commenté Jean-Louis Paley, municipal. Chexbres compte 2235 habitants. À noter que la moitié des oppositions étaient identiques, un comité d’opposants ayant fait circuler un modèle à déposer au greffe (lire encadré).

Bâtiments moins hauts

Après avoir pris connaissance de ces textes et auditionné les 30 personnes qui le souhaitaient, la Municipalité a pu mettre le doigt sur ce qui faisait principalement débat. Ainsi, elle a décidé de revenir sur la vente de sa parcelle communale, et optera pour un droit distinct et permanent de superficie (DDP). Elle a aussi réduit l’impact en hauteur des bâtiments projetés: l’immeuble qui fera face à l’église perd par exemple quatre mètres, soit un étage. Des gabarits seront posés dans le courant de février, répondant à une demande récurrente.

En revanche, même si c’est un des points qui a raidi les opposants, la Municipalité n’entend pas revenir en arrière concernant le déménagement de son administration dans une partie de ce bâtiment rabaissé. «Nous ne voulons pas d’augmentation de surface, mais une meilleure disposition des locaux, permettant par exemple une confidentialité aujourd’hui problématique», a précisé Jean-François Chevalley, municipal. Les locaux actuels seront réhabilités en appartements.

Un «poumon vert»

Parmi les autres problèmes soulevés, l’Exécutif doit encore se pencher sur la pertinence des appartements adaptés projetés, celle de la remise à double sens du Boulevard (obligatoire si l'on veut rendre piétonne la rue perpendiculaire), ou encore celle de faire venir des commerces alors que certains ferment plus bas dans le village.

Mais ce qui crispe le plus les opposants, c’est la perte de ce qu’ils appellent le «poumon vert» du village. Pour y répondre, la Municipalité s’est fendue d’un nouveau schéma minimisant cette perte. Même si, en y regardant de près, 45% de la surface arborisée actuelle disparaît effectivement… «La place publique de 660 m2 projetée entre les bâtiments ne sera pas entièrement minérale! a précisé le syndic Jean-Michel Conne. On y aménagera une place de jeux pour les enfants.»

Un argument, mis en valeur sur la présentation à la presse, gonfle encore cette surface verte chère aux Chexbriens: le parc de la piscine, aujourd’hui accessible uniquement durant les mois d’ouverture des bassins, et à un jet de pierre du PPA, pourrait être rendu aux habitants durant toute l’année. L’association qui gère l’établissement se prononcera en mai.

D’ici là, les 334 opposants recevront une réponse personnalisée. Une commission ad hoc a été nommée au Conseil communal pour se pencher sur la levée des oppositions. Et après? «Il y aura sans doute un référendum», soupire le syndic. En effet, certains opposants qui ont mené la fronde n’ont pas été convaincus par les arguments des élus et campent sur leurs positions. (24 heures)

Créé: 16.12.2017, 22h15

Articles en relation

Densification: le Bourg Nord de Chexbres mal parti

Urbanisme La population a participé à une séance d’information houleuse autour d’un plan pour développer le nord du village de Lavaux. Une pluie d’opposition en vue. Plus...

Opposition massive au Bourg Nord de Chexbres

Densification Plus de 200 oppositions ont été déposées contre le Plan partiel d’affectation. La Municipalité prône l’apaisement. Plus...

Historique d'une fronde

Dès la première présentation du plan partiel d’affectation Bourg-Nord, le 21 juin 2017, le décor était posé: quelque 300 habitants s’étaient déplacés pour dire leur mécontentement face au projet, dont l’étude avait été acceptée par deux tiers du Conseil communal en 2014. Dès lors, un comité d’opposants, dans lequel on trouve Bernard Bovy, ancien syndic de Chexbres, a fait campagne contre le projet, notamment via un flyer indiquant la marche à suivre et les arguments à mettre en avant dans une opposition. Devant l’ampleur de la fronde, la Municipalité s’est adjoint les services d’un communicant, afin de répondre aux questions massives des citoyens. Le site Internet de la commune s’est doté d’un onglet dédié au PPA, d’une adresse mail propre, et une permanence a été organisée par des municipaux et l’urbaniste ayant suivi le projet depuis le début. Malgré cela, 334 personnes ont manifesté leur désaccord à l’issue de la mise à l’enquête.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.