Cinq millions pour des projets de l'EPFL

Energies vertesLe Conseil d'Etat a décidé de soutenir quatre projets de l'Ecole polytechnique portant sur le stockage de l'énergie et le développement de techniques à haute efficacité énergétique.

L'EPFL vient de toucher 5 millions du Conseil d'Etat pour des projets de recherche sur les énergies vertes

L'EPFL vient de toucher 5 millions du Conseil d'Etat pour des projets de recherche sur les énergies vertes Image: ARC - A. Jean-Bernard Sieber

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'EPFL vient d'obtenir une enveloppe de plus de cinq millions de francs du Conseil d'Etat dans le cadre du programme «100 millions pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique.» Quatre projets de la Haute école seront ainsi soutenus jusqu'en 2017.

Les recherches portent notamment sur le stockage de l'énergie. Dans un premier cas, il s'agit de rendre commercialisable un système novateur fonctionnant à l'air comprimé puis de le tester sur une centrale solaire photovoltaïque. Un deuxième projet consiste à doubler la capacité d'une pile à combustible déjà existante, indique le Canton.

Les équipes de l'EPFL s'intéressent également au développement de techniques à haute efficacité énergétique, notamment un concept original de pompe à chaleur ainsi qu'un système de micro-cogénération capable de produire simultanément de la chaleur et du courant électrique écologique.

UNIL et HEIG-VD déjà soutenus

Lancé en janvier 2012, le programme «100 millions pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique» comprend de nombreux volets. L’un d’eux, doté de 12 millions de francs, est consacré au soutien à la recherche et au développement dans les Hautes écoles du canton. Le Conseil d'Etat avait auparavant déjà apporté son soutien à quatre autres projets conduits par la HEIG-VD et l'UNIL, à hauteur de 5 millions de francs.

En plus de l'appui à la recherche scientifique, le programme «100 millions» déploie ses effets dans d'autres domaines d'action. Une enveloppe de 30 millions de francs est ainsi destinée à encourager les propriétaires à entreprendre des travaux d'isolation supérieurs à la moyenne ou à remplacer leur chauffage électrique par une autre source de chaleur. La production de courant d'origine renouvelable est également soutenue par le biais de ponts RPC pour l'énergie photovoltaïque et l'électricité issue de la biomasse humide.

Créé: 24.07.2013, 12h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.