Passer au contenu principal

Les citoyens de l’Ouest lausannois boudent l’isoloir

Depuis 2011, le district affiche le plus faible taux de participation aux votations et élections dans le canton. Explications.

Keystone

Les partis politiques s’en inquiètent depuis des années. Les citoyens suisses sont de moins en moins nombreux à voter. De ce point de vue, les dernières élections cantonales vaudoises, en avril dernier, n’ont pas fait exception, avec un taux de participation d’un peu moins de 41%.

Dans une interpellation récente au Grand Conseil, la députée socialiste de l’Ouest lausannois, Myriam Romano-Malagrifa, a mis le doigt sur un autre phénomène: avec une participation de 36,52%, son district a affiché le plus mauvais score de tout le canton. «Ce chiffre confirme ce que l’on soupçonnait déjà», commente l’élue, qui a demandé au Conseil d’État de livrer son analyse. Elle ne croit pas si bien dire. En effet, selon Statistique Vaud, qui réalise des pointages annuels lors de scrutins importants, cela fait depuis 2011 que les citoyens de l’Ouest lausannois sont systématiquement les moins zélés dans l’isoloir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.