Passer au contenu principal

Au coeur de Pully, la Maison Thaï sert un curry qui réchauffe

Le restaurant propose sa gastronomie bien réussie dans un cadre simple.

Siwaporn Mermod propose une cuisine très authentique dans un décor simple.
Siwaporn Mermod propose une cuisine très authentique dans un décor simple.
MARIUS AFFOLTER

Les bons restaurants thaïlandais ne courent pas les rues. C'est le cas de la Maison Thaï, au centre de Pully. Le cadre, très simple, est celui d’une ancienne pizzeria. Au moment de la réservation, demandez une table dans la partie du restaurant située sur une petite estrade. L’atmosphère y est plus cosy.

Le service est sympathique et leste; les entrées arrivent vite. Passons sur les raviolis frits à la viande (10 fr.), sans grand intérêt, et applaudissons le potage au crabe et lait de coco (11 fr.), onctueux, citronné à point et surtout agrémenté d’une portion généreuse de chair de crabe.

Pour le plat, nous avons opté pour un grand classique: le poulet au curry rouge (21 fr.). Une bonne surprise: le curry est dense, parfumé, relevé juste comme il faut pour les palais frileux.

Les juteuses crevettes au curry matsamann (23 fr.) remportent aussi l’adhésion, mêlant avec maîtrise des saveurs complexes. La sauce, agrémentée de carottes, d’oignons et de pommes de terre, associe la douceur de l’eau de coco et le craquant des noix de cajou. Subtil. Le riz aux légumes (4 fr. 50) se distingue par ses garnitures fraîches (pas si courant) et ses morceaux d’œufs bien grillés.

Comme les plats sont généreusement servis, le dessert paraîtra superflu à bien des clients. Nous avons forcé le destin en commandant les rouleaux de banane thaï tièdes, agrémentés d’une grosse boule de glace vanille et de sauce caramel (10 fr.). Cette combinaison régressive ravira les adeptes de saveurs très sucrées.

La carte des vins, très fournie, fait la part belle aux producteurs vaudois, au verre ou pas. Bon point: un choix de bouteilles au format désirée (Villeneuve, Bonvillars et Lavaux). La Thaïlande est aussi à l’honneur sur le menu liquide avec des propositions de bières, cocktails et alcools du pays et même des vins.

On repart de la Maison Thaï réchauffé par le curry comme par l’accueil aux petits oignons d’un personnel très attentif.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.